IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT




le concept de droit icon

DROIT

Le droit est l'ensemble des règles générales et abstraites indiquant ce qui doit être fait dans un cas donné, édictées ou reconnues par un organe officiel, régissant l'organisation et le déroulement des relations sociales et dont le respect est en principe assuré par des moyens de contrainte organisés par l'État.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » DROIT » LOI GéNéRALE » Le concept de droit

Le concept de droit

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger





La volonté de savoir (i976)

Le chapitre V de La volonté de savoir est intitulé : "Droit de mort et pouvoir sur la vie". Foucault y analyse comment le pouvoir sur la vie développe toute une "technologie politique de la vie [...]

Traité du gouvernement civil (i690) - locke

Le long et célèbre dernier chapitre du second Traité du gouvernement civil, intitulé "De la dissolution des gouvernements" étudie méthodiquement les différents cas où, dans des circonstances [...]

De quel droit contester le droit ?

Dans son concept comme dans son existence empirique ou phénoménale le Droit n'acquiert de réalité qu'en se définissant et en fixant ses propres limites. La réflexion philosophique traite du dr [...]

Surveiller et punir (i975)

Michel Foucault n'a jamais envisagé que le pouvoir puisse AStre une machine simple ni mASme que sa finalité fut univoque. De la mASme faA§on qu'il avait su montrer dans L'archéologie du savoir c [...]

Principes de la philosophie du droit (i82i) - hegel

Le tribunal est, pour Hegel, un lieu hautement symbolique dans la mesure où il est A  la fois le cadre dans lequel s'exerce empiriquement la justice et celui où le droit est représenté dans toute [...]

Des délits et des peines (i764) - cesare beccaria

Dans ce chapitre, à la fois prophétique et fort célèbre, Beccaria s'élève avec une détermination sans appel contre la peine de mort. Pour comprendre cette si virulente hostilité, il faut rappeler la [...]

Les institutions

La justice, quand elle n'est pas l'idéal que se fixe la morale, est l'une des formes de manifestation empirique du droit. La finalité du droit, c'est de dire la justice et souvent mASme de la " [...]

Justice et raison (i972)

La perspective philosophique de Perelman a toujours été de tenter de formaliser de faA§on logique et analytique les problèmes soulevés par la philosophie classique. C'est dans cet esprit qu'il a [...]

Critique de la pensée juridique moderne (i976)

Toute l'œuvre de Michel Villey vise A  rétablir une stricte définition du droit A  partir de ses sources gréco-romaines contre les travestissements que la tradition judéo-chrétienne d'une part [...]

Principes de la philosophie du droit (i82i)

Le droit se présente d'abord A  chacun d'entre nous sous la forme empirique d'un donné déjA  lA , préexistant A  notre personne et ce donné, c'est la loi. Mais cette dimension empirique du dr [...]

Des délits et des peines (i764)

L'œuvre de Beccaria , dont la pensée est fortement influencée par les grands auteurs politiques du XVIIIe siècle comme Montesquieu et Rousseau, eut dès sa publication et sa traduction en franA§a [...]

L'esprit et la lettre

Le droit est tributaire, dans son existence mASme, de la capacité A  AStre écrit. C'est dans la pierre que les premiers commandements de Dieu furent gravés. En passant de la tradition orale A  l' [...]

Essais sur le politique (i986)

L'œuvre de Claude Lefort doit AStre lue comme une interrogation essentielle sur l'état, aussi bien A  travers les différentes formes qu'il a connues au cours de l'histoire que dans les problèm [...]

Théorie pure du droit (i934) - kelsen

A ce qu'on appelle aujourd'hui le "terrorisme" et qui représente effectivement le refus du droit comme mode de relation déterminant entre les peuples et les nations, les États démocratiques oppose [...]

Théorie pure du droit (i934)

Hans Kelsen est essentiellement kantien ; c'est-A -dire qu'il est beaucoup plus fidèle A  l'esprit de Kant dans la dimension méthodologique de son travail (et en particulier dans la reprise de la [...]

Encyclopédie des sciences philosophiques (i830)

Le chapitre que Hegel consacre au droit dans l'Encyclopédie des sciences philosophiques est d'autant plus ramassé et par lA  difficile qu'il renvoie explicitement aux Principes de la philosophie [...]

A l'introduction de la doctrine du droit

Du Droit équivoque (Jus œquivocum) Tout droit dans le sens strict (Jus strictum) implique la faculté de contraindre ; mais on peut encore concevoir un droit dans le sens large (Jus latum), où la [...]

Doctrine du droit (i796)

Le droit est le domaine où Kant trouve son modèle pour penser la différence entre l'ordre de la légitimité pure et celui du fait fourni par l'expérience ; c'est ainsi que dans la Critique de [...]

Les fondements rationnels du droit

Le concept de droit offre au philosophe la particularité de manifester lui-même l'exigence de sa limitation : déterminer ce qu'est le droit c'est tout autant (et peut-être même d'abord) chercher à [...]

L'esprit des lois (i748)

"En ce qui concerne l'élément historique du droit positif , c'est Montesquieu qui a donné la vraie raison historique, le point de vue véritablement philosophique, qui consiste A  ne pas considA [...]

Traité théologico-politique (i670)

Le chapitre XVI du Traité théologico-politique (1670) constitue un exposé, d'une particulière densité et d'une remarquable clarté, de l'ensemble des questions que rencontre une élaboration t [...]

La législation et l'institution du pouvoir politique

"Par le pacte social nous avons donné l'existence et la vie au corps politique : il s'agit maintenant de lui donner le mouvement et la volonté par la législation. Car l'acte primitif par lequel [...]

Traité du gouvernement civil (i690)

Contemporain de Pufendorf, Locke publie en 1690 les deux Traités du gouvernement civil. Tous deux peuvent AStre lus comme une réfutation de l'absolutisme politique. Le premier est une critique pied [...]

Droit de la nature et des gens (i672)

Pufendorf occupe une place éminente dans l'histoire du droit naturel. Continuateur de Grotius dont il reprend la plupart des thèses exposées dans le Droit de la guerre et de la paix (1625), il pas [...]

Le citoyen (i642), le léviathan (i65i)

Bien que recourant A  l'idée de droit naturel Hobbes n'est un adepte ni de ce qu'il est convenu d'appeler le droit naturel classique ni de l'école du droit naturel moderne illustrée par Grotiu [...]

Le droit naturel

"On peut dire qu'aujourd'hui, qu'en l'absence d'une référence possible A  la nature, c'est A  travers les principes généraux du droit que la société se déclare elle-mASme ce qu'elle ins [...]

Du contrat social (i762)

Héritier des théoriciens de la souveraineté, Rousseau introduit le concept de souverain au chapitre VII du livre I du Contrat social (1762), immédiatement après le chapitre consacré au pacte soc [...]

Trois discours sur la condition des grands (i660)

Les trois discours ne forment pas un opuscule écrit de la main de Pascal lui-mASme. C'est Nicole qui, dans son traité De l'éducation d'un prince (1670), rapporte les propos tenus par Pascal A  l [...]

Le citoyen (i642)

Dans la droite ligne de la théorie de Bodin, la souveraineté n'existe pour Hobbes que dans l'état, et sans souveraineté l'état ne serait pas. Pour lui la souveraineté n'existe qu'A  travers [...]

Les six livres de la république (i576)

Mille pages sont nécessaires A  Bodin pour démontrer la double affirmation qui constitue la définition de la République ou de l'état : il n'y a état ou République que s'il y a droit de gouve [...]

Le souverain

Comment la notion de souverain, ou de souveraineté, intervient-elle dans l'élaboration du concept de droit ? Elle appartient incontestablement au champ de la théorie politique, et semble A  ce tit [...]

Somme théologique

Pour l'essentiel, on n'apprend rien de neuf, quant au droit, A  lire Thomas d'Aquin quand on a lu Aristote ; et personne ne pourrait dissimuler l'emprunt systématique que fait l'auteur de la Som [...]

Ethique a  nicomaque

Le droit est un mode particulier de la justice en tant que celle-ci demeure une vertu générale : mais autant Aristote est finalement peu disert sur cette vertu générale qu'est la justice, autant [...]

Jus et justitia

Lorsque Saint Thomas affirme de faA§on catégorique, reprenant strictement le raisonnement d'Aristote : "Le droit (Jus) est l'objet de la justice (justitia)", la question de la terminologie semble [...]

Le concept de droit

Aucun philosophe cherchant à penser le concept de droit ne répugne à proposer comme point de départ cette idée à d'autres banale :il n'y a droit qu'en tant qu'il y a société. Idée simple en appare [...]





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2018 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des loi générale

L origine de la loi
La diversite des lois
Les sources de l obligation
La loi et le citoyen
L application des lois
La loi dans les sciences
Justice et droit
Le concept de droit
Le monde du droit
Objet de la méthodologie juridique
L outillage conceptuel des juristes
Exemples de notions fondamentales
Le formalisme
Les fictions
MÉcanisme et fonctions du contrat
MÉcanisme et fonctions de la reprÉsentation
Concepts et catÉgories juridiques
Classifications et qualification juridique
FlexibilitÉ et correctifs des qualifications juridiques
L éclectisme du raisonnement juridique
La mixité du raisonnement juridique
La coordination des règles juridiques
La coordination de règles de droit
Les méthodes d interprétation intrinsèque - l interprétation de la loi
Les méthodes d interprétation extrinsèque - l interprétation de la loi
L électisme des méthodes actuelles d interprétation de la loi
La détermination du contenu de la norme
La question de la codification
La stratégie du procès
Le raisonnement juridictionnel
Analyse des comportements et modes de correction des solutions légales
La méthodologie de la preuve