IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT




la vaste panoplie des autres instruments icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » POLITIQUE éCONOMIQUE » La vaste panoplie des autres instruments

La vaste panoplie des autres instruments

Les acteurs économiques — entreprises et ménages — se meuvent dans un environnement institutionnel et réglementaire fixé par le Parlement et le gouvernement (droit commercial, droit du travail, règles de protection de l environnement, etc.) ; de nombreux marchés ne sont pas laissés totalement au gré des acteurs, mais font d objet d une surveillance ou d interventions publiques ; la propriété de certaines entreprises — et dans une certaine mesure leur fonctionnement — sont du ressort public. Toutes ces règles et interventions exercent une influence substantielle — parfois même décisive — sur les comportements. Leur variété géographique fait d ailleurs que certains modèles bien adaptés à l analyse de l économie de certains pays le sont fort mal pour d autres (ceci est notamment vrai entre les deux rives de l Atlantique). Elle explique aussi partiellement la différence d efficacité de certains instruments selon les pays et la différence de contenu des politiques économiques pour répondre aux mêmes problèmes, de même qu elle suscite des difficultés à la création du marché unique européen, qui inversement réduit les marges de jeu nationales, même si le principe de la reconnaissance mutuelle atténue les besoins d harmonisation.
Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger





L'influence du fait communautaire : harmonisation ou reconnaissance mutuelle ?

Toute différence institutionnelle ou réglementaire entre économies nationales vient rompre l'unité du grand marché et peut atténuer la parfaite liberté de circulation des produits et des facteurs ; d [...]

L'aspiration actuelle a  moins d'interventions

Pendant plus d'un quart de siècle se sont multipliées les interventions publiques, avec l'idée de compléter des insuffisances et de corriger des imperfections de l'économie de marché. Depuis [...]

La place des divers instruments dans la vie économique

On regardera successivement le cadre législatif ou réglementaire, les interventions sur certains marchés, l'organisation des relations internationales, enfin l'information et la prévision (tableau 4 [...]





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2018 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des politique économique

Un environnement transformé pour la politique économique de demain
L instrument des finances publiques
Les instruments monétaires
La vaste panoplie des autres instruments
A la recherche de l efficacité : politiques de croissance et de structure
Les politiques d équilibre : le triangle magique
Les politiques sociales
La politique économique d ensemble
Les politiques communautaires macro-économiques
Vers une communauté efficace et solidaire
Le conseil de l europe et la culture: une mission consubstantielle
Le programme européen d évaluation des politiques culturelles nationales
La fixation des objectifs d une politique
L appréciation des moyens utilisés
La mesure des effets de la politique engagée
De l évaluateur
Des effets de l évaluation
Méthode d analyse comparative des évaluations nationales: application à l autriche et à l italie
Extraits des etudes et rapports du conseil de l europe
Politique et philosophie de l histoire
La philosophie hégélienne
La phénoménologie heideggerienne
Vers une solution critique de l antinomie de la raison historique
La critique de kant et de rousseau
La fondation de la philosophie pratique de l histoire dans la « grundlage » de 1794
Une interprétation « esthétique » de la vision morale du monde
Dumping écologique et protectionnisme vert
Les matériaux biodégradables
Le contrôle communautaire des aides d etat
La politique antitrust et les nouveaux marchés multimédias
La propriété littéraire et artistique
La régulation des réseaux de services publics
L interaction acteurs - règles dans le secteur électrique
Régulation par les règles, régulation par les acteurs dans le secteur électrique britannique
Le marché européen de l épargne
Les régulations fiscales et prudentielles des services financiers
Le budget européen face au fédéralisme budgétaire
Monnaie unique et régulations salariales
Marché unique et systèmes nationaux de fixation des prix des médicaments
Services privés et services publics de l emploi dans l union européenne
Des marchés au système de l économie de marché internationalisée
L effondrement du projet socialiste
La crise de l économie de croissance
La crise multidimensionnelle
Les fondements du nouveau projet de libération
Le projet de démocratie générale
La transition : comment passer à la démocratie générale ?