IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT




secteur professionnel icon

MANAGEMENT

Le management ou la gestion est au premier chef : l'ensemble des techniques d'organisation des ressources mises en œuvre dans le cadre de l'administration d'une entité, dont l'art de diriger des hommes, afin d'obtenir une performance satisfaisante. Dans un souci d'optimisation, le périmètre de référence s'est constamment élargi. La problématique du management s'efforce - dans un souci d'optimisation et d'harmonisation- d'intègrer l'impact de dimensions nouvelles sur les prises de décision de gestion.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MANAGEMENT » ENTERPRISE MANAGEMENT » Secteur professionnel

Banques et sociétés financières

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger



Banques et sociétés financières
La profession bancaire compte des entreprises de tailles très diverses :

» Les banques ayant un réseau de plusieurs centaines d'agences dans l'ensemble du pays et une clientèle allant de la grande entreprise au particulier.
» Des banques spécialisées dans les opérations industrielles importantes (sous forme de prise de participation ou de financement).
» Une centaine d'autres banques franA§aises et étrangères ayant des guichets en nombre plus limité :
' les banques régionales ;
' les banques assurant les financements des grands groupes industriels (et souvent liées A  ces groupes).
Après plusieurs années d'amélioration des relations entre les banques et les créateurs d'entreprises, se traduisant concrètement par la publication de documents, la formation d'exploitants spécialisés dans l'accueil et la création de - produits -, sous forme de prASts personnels essentiellement, force est de reconnaitre qu'aujourd'hui le créateur, s'il l'a jamais été, n'est plus roi.


Avant de frapper A  la porte d'une banque mieux vaut :

» air un dossier convenable A  lui remettre ;
» admettre que si certaines banques, en raison de l'importance de leur réseau, de leur spécialisation dans certains secteurs ou de l'importance de leur clientèle de P.M.E. peuvent AStre intéressées, a priori, par un créateur, d'autres, pour des raisons symétriques, le seront moins ;
» rechercher un bon contact avec le banquier qui a ses propres contraintes d'exploitation et apprécie médiocrement les agressions verbales et autres réflexions désabusées.

Fonds de garantie

Les prASts bancaires aux entreprises de tous secteurs peuvent AStre couverts par la garantie de la S.O.F.A.R.I.S., tant en création qu'en reprise et les prASts aux créatrices par le Fonds de garantie pour la création, la reprise ou le développement d'entreprises A  l'initiative des femmes (F.G.I.F).
Les dossiers S.O.F.A.R.I.S. sont montés par les banques et ceux du F.G.I.F. doivent AStre demandés A  la délégation régionale des droits de la femme, A  la Préfecture de région.


Livret d'épargne-entreprise


Ouvrable dans les élissements de crédit, dans la limite d'un livret par foyer fiscal, sur le modèle des livrets d'épargne-logement, ils sont destinés A  financer la création ou la reprise d'une entreprise, les immobilisations des entreprises créées ou reprises depuis moins de 5 ans et les investissements amortissables des entreprises artisanales lorsque la rémunération du travail de l'artisan et des personnes qu'il emploie représente plus de 35 % du chiffre d'affaires.
La profession bancaire est regroupée au sein de l'Association FranA§aise des Banques : 18, rue La Favette, 75009 Paris. Tél. : 01 48 00 52 52.

BANQUE DU DéVELOPPEMENT DES PM.E.


27631, avenue du Général-Leclerc,

94710 Maisons-Alfort cedex


Tél. : 01 41 79 97 54 - Fax : 01 41 79 80 00

La B.D.P.M.E. a été créée pour - devenir l'instrument privilégié du soutien apporté par l'Etat aux petites et moyennes entreprises -. Elle regroupe le Crédit d'équipement des P.M.E. et la S.O.FA.R.I.S.

LES SOCIéTéS DE DéVELOPPEMENT RéGIONAL
Créées il y a une quarantaine d'années pour apporter aux entreprises régionales des capitaux permanents, les S.D.R. ont connu une passe difficile au début des années 90, certaines disparaissant, d'autres passant sous la coupe de groupes bancaires.
Elles offrent une gamme complète de capitaux permanents depuis les participations au capital, minoritaires et temporaires, jusqu'au crédit bail immobilier et mobilier en passant par les prASts A  long terme.

LES SOCIéTéS DE CAPITAL RISQUE
Les premières sociétés de capital-risque ont été créées en France il y a près de 25 ans, A  l'exemple de ce qui se faisait aux Etats-Unis depuis la fin de la guerre.
L'idée de base est de prendre des participations minoritaires dans des entreprises innovantes susceptibles de connaitre une croissance forte et rapide, en vue de réaliser une plus-value importante lors de la cession de la participation.
La conjoncture économique depuis la crise pétrolière de 1973, moins farable que celle de l'après-guerre et une conception différente du capitalisme de la part des investisseurs, du fisc et des entrepreneurs de part et d'autre de l'Atlantique expliquent que les espoirs des promoteurs du capital-risque A  la franA§aise aient été quelquefois déA§us.


Pour réduire les risques et les frais de gestion les S.C.R. eurent tendance A  délaisser les dossiers de création d'entreprise et A  s'intéresser A  ceux de sociétés déjA  bien assises, pour les accomner dans leur développement.
Pour répondre au besoin en fonds propres des entreprises nouvelles une deuxième génération de S.C.R. est apparue dans les années quatre-vingt, les S.C.R. de proximité.
Les sociétés de capital-risque sont regroupées au sein de l'Association FranA§aise des Investisseurs en Capital qui publie un annuaire.
' A.F.I.C, 76, avenue Marceau, 75008 Paris. Tél.: 01 47 20 99 09.
Les spécialistes du - capital d'amorA§age - se regroupent au sein de l'Union Nationale des Investisseurs en Capital.
' U.N.I.C., 445, bd Gambetta, 59200 Tourcoing. Tél. : 03 20 24 97 87.
Enfin l'association Epargne de proximité pour les créations d'entreprises gère un centre de renseignement téléphonique sur les financements de proximité. Epicéa oriente les créateurs, mais ne filtre pas. Ne les appeler cependant qu'une fois le projet mis en forme, sinon ils us renverront sur une autre structure d'accueil.
' E.P.I.C.E.A., 14, rue Lacuée, 75012 Paris. Tél. : 01 43 43 74 74.
Ardèche participation
36, rue Pont-Barlet, 07800 La Voulle. Tél. : 04 75 66 75 20
Créée en 1993, Ardèche participation, créée par des enfants de l'Ardèche - exilés -, consacre la plus grande partie de son activité, encore modeste, de conseil et de financement A  la création.
Autonomie et solidarité 81 bis, rue Gantois, 59000 Lille. Tél. : 05 20 30 98 25
De l'épargne de proximité pour des participations en capital dans des entreprises préyant d'employer plus de 10 salariés, dont une moitié de chômeurs, et ayant un fonctionnement interne démocratique.
Filco
4, avenue Louis-Lumière, 501000 Cherbourg. Tél.: 02 33 88 18 00.
Créée par des chefs d'entreprise du Cotentin, Filco prend des participations de 50 A  250 000 F dans des entreprises A  créer, A  reprendre ou A  développer.
Femu Qui
Immeuble Saint-Michel, Casamozza, 20290 Lucciana Tél. : 04 95 36 27 63
1 300 actionnaires, pour créer des emplois en Corse.


Financière High Tech

12, place de la Bourse, 33076 Bordeaux cedex


Tél. : 05 56 79 50 77

Cette association selon la loi de 1901 créée en 1992 et gérée par la Chambre de commerce de Bordeaux offre aux candidats A  la création d'entreprises technologiques un accomnement technique et humain ainsi que des capitaux permanents jusqu'A  un maximum de 500 000 provenant du Conseil régional, dAutixex et d'Expanso.


Ile de France développement

Parc des Erables, Batiment 3, 66, route de Sartrouville, 78230 Le Pecq. Tél. : 01 30 15 64 00
Initiative récente (juin 1995) du Conseil régional d'Ile de France pour mieux répondre aux besoins en fonds propres des jeunes entreprises innovantes et des P.M.I. recherchant moins d'un million de francs.
Club business angels Telecom 11, rue La Boétie, 75008 Paris. Tél. : 01 40 06 09 96
Ces - anges des affaires - sont des investisseurs privés disposés A  participer au capital d'entreprises en création ou en développement des secteurs de l'informatique ou des télécomunications.
I.A.D.
Palais de la Bourse, La Canebière, 13001 Marseille Tél. : 04 91 39 33 47
L'Institut d'Assistance au Développement, créé en 1974 par des Chambres de Commerce, a pour objet d'accroitre les capitaux permanents des jeunes entreprises, sous forme de participation minoritaire au capital ou de prASt participatif.
I.R.D.I.
10, place Alphonse-Jourdain, 31000 Toulouse. Tél. : 05 62 30 15 15
Créé en 1981, l'Institut Régional de Développement Industriel réunit dans son capital le Conseil Régional et toutes les grandes institutions imtées en Midi-Pyrénées.
L'I.R.D.I. intervient dans des entreprises industrielles de toutes tailles, la moitié de ses interventions ayant été effectuées dans des entreprises de moins de 4 ans d'existence. Les participations, d'un montant minimum de 100 000 F, sont limitées A  40 % du capital.


Lorient développement

12, avenue de la Perrière, 56100 Lorient. Tél. : 02 97 88 22 44
Des entreprises, des banques et des collectivités comme actionnaires, pour le développement local, par des interventions en haut de bilan dans des P.M.E. en phase de démarrage.
Picardie Investissement
67, mail Albert-F, 80039 Amiens cedex. Tél. : 03 22 97 38 03
Société de capital-risque créée en 1984 par la Région et des banques. Investit dans les entreprises qui se créent ou se développent en Picardie.


Rhone-Alpes Création

10, chemin du Chateau d'Eau,


69410 Chamne au Mont d'Or

Tél. : 04 72 52 39 39
Créée en 1989 par le Conseil régional, Rhône-Alpes Création prend des participations comprises entre 150 et 700 000 francs, dans des entreprises créées depuis moins de trois ans.



Sebadour
Centre d'affaires Activa - Allées Condorcet, 64000 Pau Tél. : 05 59 84 42 05
Bénéficiant du soutien d'Elf Aquitaine, via le Bureau de développement économique, la Société financière des pays de l'Adour intervient sous forme de participations au capital de caution de prASt personnel et de prASt A  moyen terme dans des P.M.E. en création, en développement et en transmission.
Sofimac
14, avenue Max-Dormoy, 63000 Clermont-Ferrand Tél. : 04 73 93 39 47
La Société de Financement pour le Massif Central a été créée avec un statut proche de celui des S.D.R. en 1979 pour prendre des participations minoritaires dans des entreprises industrielles créées depuis moins de trois ans. En 1983, Sofimac a étendu le champ de ses interventions aux reprises par un nouvel entrepreneur et aux transmissions A  celui-ci.
Sofinnova Partners


17, rue de Suresnes, 75009 Paris. Tél. : 01 53 05 41 00

Sofinnova a été créée en 1972 sous forme de société de financement de l'innovation. Sofinnova investit au rythme de vingt investissements par an pour des montants unitaires généralement supérieurs A  un million.
Les secteurs d'intervention privilégiés sont l'électronique, l'informatique, la santé, la communication et les services.
Le capital est réparti entre une trentaine d'élissements financiers et d'entreprises industrielles, la participation la plus importante étant détenue par le Crédit National.
Sofirem
4, rue des Grandes Terres, B.P. 220, 92503 Rueil-Malmaison Tél.: 01 47 52 38 26
La Société Financière pour fariser l'Industrialisation des Régions Minières est une filiale des Charbonnages de France, créée en 1967 pour résoudre les problèmes posés sur les s humains et matériels par les fermetures de mines.
Sofirem peut apporter une assistance technique aux entreprises industrielles ou de services A  l'industrie qui créent aux moins cinq emplois en trois ans ainsi qu'un financement sous forme de fonds propres temporaires et minoritaires et de prASts sur fonds de roulement A  taux bonifié et sans garanties.
Sofrea
Centre A.C.T.I.V.A., Allées Condorcet, 64000 Pau Tél.; 05 59 14 20 00
La Société de Financement Régional Elf-Aquitaine, constituée en 1978, a pour objet l'aide A  la création d'emplois. Cette aide s'effectue normalement sous forme de prASts aux entreprises (long ou moyen terme, prASts participatifs), Sofrea intervient en priorité dans le Sud-Ouest et le bassin d'emploi de Lyon-Sud mais aussi dans d'autres secteurs géographiques où le Groupe rencontre des problèmes de reconversion.
Sopromec
Tour Voltaire, 1, place des Degrés cedex 58, 92059 Paris-La-Défense. Tél. : 01 49 07 50 58
Sopromec intervient dans des entreprises petites et moyennes en période de croissance ou en cours de création Elle intervient également lors de la transmission ou de la reprise d'une entreprise.
L'équipe qui anime Sopromec gère également Sofiparil S.D.R. d'Ile-de-France.
Soridec
Z.A.C. Alco, 254, rue Michel, 34000 Montpellier Tél. : 04 99 23 32 40
La Société Régionale et Interdépartementale de Développement Economique intervient en fonds propres dans les entreprises du Languedoc-Roussillon lors de leur création d une étape dans leur développement ou A  l'occasion de leur transmission.
Les interventions, d'un montant minimum de 100 000 F sont toujours minoritaires.
Var Action
236, boulevard du Maréchal-Leclerc, 83000 Toulon Tél. : 03 94 22 80 29
A l'initiative de la Chambre de commerce, pour du capital-risque de proximité dans des entreprises industrielles nouvelles.

FONDS COMMUNS DE PLACEMENT A RISQUES
Les F.C.P.R, ont été dotés, A  leur création en 1983, d'un nom qui éveille l'intérASt des créateurs d'entreprise et d'un statut fiscal particulier.
S'ils ont toujours été plus attirés par des prises de participation dans des entreprises susceptibles d'AStre introduites en bourse A  court terme que dans des entreprises en création, un certain nombre d'entre eux cependant se sont intéressés A  la création d'entreprise, A  condition que les qualifications des créateurs et les moyens financiers A  mettre en œuvre dépassent largement la moyenne.
Les rendements obtenus ont été, en moyenne, négatifs alors qu'ils étaient positifs en développement.
Aujourd'hui seuls des projets vraiment exceptionnels peuvent espérer retenir l'attention des gérants de F.C.P.R. Et si nous avions pu donner dans l'édition précédente les adresses de quelques F.C.P.R., il ne serait pas judicieux de le faire aujourd'hui dans les circonstances présentes, il vaut beaucoup mieux passer par l'intermédiaire d'une banque que de s'adresser directement A  un F.C.P.R..
Ce conseil vaut aussi pour les F.C.P.R. A  cation régionale, mASme s'ils sont mieux disposés A  investir dans la création que ceux a cation nationale.





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2019 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des enterprise management

DÉfinitions de la pme/pmi
Capitalismes et pme
Buts et profils des dirigeants
L entreprise artisanale
L entreprise de service
L analyse stratÉgique de la pme
L avantage concurrentiel
Les risques en pme
L assistance a la pme
La gestion des ressources humaines
La gestion commerciale
La gestion financiÈre
L organisation des pme
L organisation en rÉseau
La naissance de l entreprise
La phase de dÉmarrage
Le «maternage»: pme et dÉveloppement local
La croissance des pme
L innovation en pme
L internationalisation
L entreprise numÉrique
Les différents environnements de l évaluation d entreprise
Paramètres des méthodes d évaluation
Retraitement économique comparé des comptes
Évaluer par la valeur patrimoniale
Le passage du rubicon
La recherche de l idée
Le plan de développement
Le financement
Les questions juridiques
Les démarches juridiques et administratives
Secteur public
Secteur professionnel
Les spécificités de la reprise d une entreprise
La naissance de reprise d une entreprise
La recherche des entreprises conformes au profil souhaité
Diagnostics internes et externes des entreprises cibles
L évaluation, les modalités juridiques et la recherche de financements
Le plan de reprise et la negociation
L application du plan de reprise
L entree en scene de la classe ouvriÈre
Les metamorphoses du patronat
Le siÈcle des organisateurs
Les sociologues face À taylor
L entreprise en actions
La forme franÇaise de l entreprise
Les rÉsurgences : artisanat et rÉseaux
Les tendances : l entreprise institution