IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT




un marché en mutation icon

MARKETING

Le marketing, parfois traduit en mercatique, est une discipline de la gestion qui cherche à déterminer les offres de biens, de services ou d'idées en fonction des attitudes et de la motivation des consommateurs, du public ou de la société en général. Il favorise leur commercialisation (ou leur diffusion pour des activités non lucratives). Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Il suscite donc par son aspect créatif des innovations sources de croissance d'activité. Ainsi l'ensemble des actions menées par l'organisation peut prévoir, influencer et satisfaire les besoins du consommateur et adapter ses produits ainsi que sa politique commerciale aux besoins cernés.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MARKETING » LE MARCHé DES SENIORS » Un marché en mutation

Vers un recul de la vieillesse

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger



Parmi la génération née en 1800, seul un tiers a dépassé 60 ans, et 6,8 % seulement ont atteint 80 ans. Parmi la génération née en 1900, plus de la moitié (54 %) étaient encore vivants A  60 ans, et 26 % ont atteint 80 ans. Autrement dit, avoir 60 ans signifiait au 19e siècle atteindre l'age de la vieillesse : ceux qui y parnaient étaient des -survivants-, A  l'espérance de vie limitée. C'était déjA  plus courant un siècle plus tard et la très grande majorité des baby-boomers va connaitre la soixantaine.


S'agit-il toujours de vieillesse, quand certains d'entre eux auront encore au moins l'un de leurs parents A  60 ans ? Si vieillir signifie que l'on se rapproche de la mort, est-on vieux lorsqu'une génération, au sens familial du terme, nous en sépare, et que l'on peut espérer vivre encore de longues années ?
La noulle place des sexagénaires dans l'ordre familial constitue un autre changement majeur. Il était autrefois exceptionnel qu'un adulte eût déjA  des petits-enfants tout en ayant encore au moins l'un de ses parents; aujourd'hui, c'est beaucoup plus courant.
A€ quel age est-on considéré comme vieux et A  quel age se consi-dère-t-on comme vieux? Pour répondre A  cette double question, certains définissent l'age du vieillissement non plus A  partir d'un critère d'age'fixé une fois pour toutes (sount en référence A  l'age légal de la retraite), mais d'une faA§on -glissante-, au cours du temps, en tenant compte des données épidémiologiques objectis : l'age de la vieillesse est, selon cette définition, le moment où l'on commence A  souffrir de réelles incapacités.
Mesuré ainsi, l'age de la vieillesse n'a jamais cessé de reculer : d'environ 60 ans pour les hommes et 65 ans pour les femmes en 1930, il passe, au début des années 2000, A  73 ans pour les hommes et 79 ans pour les femmes. Selon cette définition, la proportion de personnes dites agées aurait baissé, passant de 10 % de la population en 1980 A  6,5 % en 2000. Suivant les mASmes calculs, l'age de la vieillesse va continuer de progresser pour atteindre 82 ans en moyenne en 2040. La vieillesse semble, en quelque sorte, s'AStre déplacée et ce moument est appelé A  se poursuivre dans les années qui viennent.
Quant A  la perception de notre propre vieillissement, les études sur l'age subjectif montrent qu'elle évolue sans cesse, qu'en vieillissant les personnes se sentent plus jeunes. En moyenne, une personne de 60 ans - pense - ainsi en avoir entre neuf et douze de moins. Ce moument s'accélère au cours du vieillissement pour ralentir aux alentours de 70 ans. A€ cet age, nous notons une certaine rupture. Nous avons mené une étude début 2003 sur la perception de la vieillesse en posant la question suivante : -Pour vous, A  partir de quel age peut-on dire qu'une personne est vieille?- Les résultats montrent que l'on situe l'age de vieillesse non seulement beaucoup plus tard par rapport aux études précédentes, mais aussi de plus en plus tard A  mesure que l'on vieillit. Une personne est dite vieille A  70 ans pour 23 % des moins de 50 ans. Les Seniors (+ de 50 ans), eux, sont 23 % A  penser qu'on est vieux A  partir de 90 ans
Ces résultats montrent une dissociation très nette entre l'age chronologique et l'age subjectif. Autrement dit, bien que les effets du vieillissement soient tangibles, on se construit mentalement une image différente de son propre vieillissement. Comme nous le rrons dans le Chapitre 6, cette différence est d'ailleurs très importante pour les publicitaires.





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2018 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des le marché des seniors

Un marché en mutation
Les tendances
Les seniors, une cible hétérogène
Les stratégies pour conquérir le marché des seniors
Les médias et les seniors
La communication senior
Au contact des seniors