IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT




les tendances icon

MARKETING

Le marketing, parfois traduit en mercatique, est une discipline de la gestion qui cherche à déterminer les offres de biens, de services ou d'idées en fonction des attitudes et de la motivation des consommateurs, du public ou de la société en général. Il favorise leur commercialisation (ou leur diffusion pour des activités non lucratives). Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Il suscite donc par son aspect créatif des innovations sources de croissance d'activité. Ainsi l'ensemble des actions menées par l'organisation peut prévoir, influencer et satisfaire les besoins du consommateur et adapter ses produits ainsi que sa politique commerciale aux besoins cernés.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MARKETING » LE MARCHé DES SENIORS » Les tendances

La volonté de ne pas vieillir

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger



Le marché de l'- anti-aging- regroupe la cosmétique, les compléments alimentaires, la chirurgie esthétique ou encore les traitements -anti-eillissement-. Il est estimé A  9 milliards d'euros en France (source : Les Seniors et les produits anti-aging). Les traitements cosmétiques tels que le Botox, les injections de collagène ou les traitements au laser sont déjA  la plus grosse part du marché américain dans ce domaine et sont en augmentation constante en France. Les Etats-Unis sont largement en avance, en raison notamment de réglementations plus souples : on y trouve aussi bien de nombreuses cliniques proposant des traitements -anti-eillissement- que des sites Internet entièrement dédiés aux phénomènes - anti-aging-.



Quand AStre eux était -A  la mode-
A€ la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, les - eux -, que l'on n'appelait pas encore les -Seniors-, étaient traités avec respect. Il est vrai qu'A  cette époque, beaucoup de jeunes vaient en milieu rural et dépendaient directement ou indirectement des plus agés. De plus, les théories - acceptées - sur le eillissement ne sont apparues que vers le milieu du 19e siècle- Alors la eillesse était synonyme de bonne santé, de qualité de e, de modération.
L'avènement de l'industrie a progressivement changé la donne : de plus en plus de jeunes ont commencé A  travailler en lle. Le -jeunisme- était en train de naitre. Pour AStre accepté par la société, il fallait désormais AStre ou paraitre jeune. Aujourd'hui, les médias continuent A  cibler majoritairement les moins de 50 ans. Mais cela pourrait bien changer A  nouveau avec l'arrivée des baby-boomers A  la retraite. Dans un premier temps, ceux-ci vont vouloir rester et paraitre jeunes. Mais les mentalités évoluent bel et bien dans un sens qui devrait amener les entreprises A  s'intéresser aux Seniors et encourager les médias A  accorder plus de place aux plus de 50 ans.
En attendant ce changement progressif, le marché de l'- anti-aging- (anti-eillissement) a encore de beaux jours devant lui.


Le marché des compléments alimentaires

La définition franA§aise des compléments alimentaires (ou suppléments nutritionnels) est donnée par un décret publié au Journal officiel du 12 avril 1996, qui indique : -Les compléments alimentaires sont les produits destinés A  AStre ingérés en complément de l'alimentation courante, afin de pallier l'insuffisance réelle ou supposée des apports journaliers -. Les noms de certains de ces compléments sont connus : DHEA, sélénium, créatine, ginkgo biloba, etc. Aux Etats-Unis, les statistiques du gouvernement montrent que la moitié de la population adulte utilise des compléments alimentaires, appelés lA -bas dietary suppléments. Il est vrai que la réglementation y est différente. Le marché a été complètement dérégulé en 1994, quand le Congrès américain a exempté les compléments alimentaires du contrôle de la Food & Drug Administration (FDA). Depuis cette date, tout produit vendu comme complément alimentaire peut AStre mis sur le marché librement, mASme s'il est présenté comme ayant des propriétés thérapeutiques. Cette dérégulation a entrainé de nombreux abus et une explosion des ventes de produits divers, A  l'origine et A  l'efficacité douteuses, présentés comme des remèdes miracles. En France, où la réglementation est beaucoup plus stricte, l'étude - Les Seniors et les produits anti-aging- indique que 11,5 % des 50-64 ans prennent des compléments alimentaires régulièrement.
Parmi les industriels présents sur ce marché, il y a les laboratoires Innéov. Nés d'une joint-venture entre L'Oréal et Nestlé, ils se sont spécialisés dans - l'alimentation cosmétique-. Début 2003, ils ont lancé le complément alimentaire Innéov Fermeté, A  destination des femmes de plus de 45 ans. Son rôle est de lutter contre le relachement cutané en associant trois antioxydants : le lacto-lycopène (une forme particulièrement assimilable du lycopène), qui lutte aussi contre l'amincissement de l'épiderme, les isoflavones de soja, qui stimulent le renouvellement épidermique, et la tamine C, qui favorise la synthèse du collagène. Citons aussi l'exemple des laboratoires Boiron, qui ont développé au début des années 1990 une gamme de compléments alimentaires nommée Bioptimum. Cette gamme se décline aujourd'hui en quinze références dont l'une, Bioptimum Senior, est destinée aux plus de 50 ans souffrant de fatigue physique ou intellectuelle.


La cosmétique

Le marché des cosmétiques se édemment un public potentiel important. 29 % des femmes de plus de 60 ans désirent lutter activement contre les effets du eillissement. Elles aiment plaire et ne veulent surtout pas -faire leur age-. Elles consacrent 17,7 minutes par jour en moyenne A  la toilette et aux soins du sage (source : étude Taylor Nelson Sofres pour L'Oréal). Ce chiffre augmente avec l'age : après 70 ans, elles y consacrent 20 minutes en moyenne.
L'étude -Les Profils Valeurs - révèle que les Seniors les plus intéressés par les produits de cosmétiques sont les Seniors Actifs, Sociables, et Originaux.
Dans ce domaine, les acteurs qui ciblent les femmes de plus de 50 ans sont nombreux. Par exemple, la gamme Nivea Vital a été lancée en France en 1994 pour répondre aux besoins des - peaux matures-, comme l'indiquent ses publicités. L'Oréal est un autre poids lourd du marché avec sa -gamme de soins pour peaux matures-, notamment grace A  son produit Age Perfect. De leur côté, les1 laboratoires Vichy ennent d'élargir leur gamme de soins anti-eillissement avec Novadiol, et Clarins commercialise un -Supra Sérum Haute Exigence Multi-Intensif- qui est le premier produit d'une nouvelle ligne de soin spécialement conA§ue pour les baby-boomeuses.

La chirurgie esthétique
Le marché de la chirurgie esthétique augmente de 10 % par an et d'après une étude Ifop/Elle de juillet 2002, 6 % des FranA§aises y ont déjA  eu recours. En France, sur enron 3 500 praticiens réalisant des opérations de chirurgie esthétique, seuls 500 sont des chirurgiens dont la qualification est reconnue par le Conseil national de l'Ordre des médecins (source : essentielsante.net). Le eillissement de la génération des baby-boomers va faire augmenter le nombre de candidats A  la chirurgie esthétique, comme le montre l'étude - Les baby-boomers en France-. Plus de 22% des 45-54 ans pensent avoir recours A  la chirurgie esthétique dans les années A  venir.
Avec l'arrivée des baby-boomers, le marché de l'anti-eillisse-ment a de beaux jours devant lui. Ces -Jeunes Seniors- aspirent A  vre plus longtemps, en meilleure santé et en meilleure forme. Beaucoup d'entre eux attachent de l'importance A  leur apparence. Cependant, certains domaines, comme les compléments alimentaires, font encore peur. Deux tendances s'affrontent : d'un côté, les adeptes de - l'anti-aging-, qui aspirent A  rester jeunes, de l'autre, on trouve peut-AStre les plus agés, qui vont préférer des produits qui les aideront A  bien eillir.





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2018 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des le marché des seniors

Un marché en mutation
Les tendances
Les seniors, une cible hétérogène
Les stratégies pour conquérir le marché des seniors
Les médias et les seniors
La communication senior
Au contact des seniors