IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




a thÉorie traditionnelle appliquÉe À l union douaniÈre icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE EUROPENEANA » A thÉorie traditionnelle appliquÉe À l union douaniÈre


A thÉorie traditionnelle appliquÉe À l union douaniÈre

L économie internationale s est essentiellement intéressée au libre-échange et, plus précisément, au libre-échange mondial, le message dominant d Adam Smith, de David Ricardo et de Hecks-cher-Ohlin-Samuelson (HOS) étant que l échange international et la spécialisation des économies nationales sont, pour tous les pays, générateurs de gain. Que devient ce message lorsque le raisonnement est appliqué à une région, sous forme de zone régionale de libre-échange, d union douanière ou sous la forme d une intégration plus poussée ? Quelle est la légitimité de l union douanière et, plus généralement, de l intégration régionale ? Le texte de J. Viner (1950) constitue la première contribution importante à la théorie d l intégration économique à laquelle ont contribué de nombre auteurs, en particulier J.E. Meade (1955) et J. Scitovsky (1958) ; cette théorie, qui s inscrit dans le cadre de la théorie néoclassique, s intéresse à l impact de droits de douane sur les flux commerciaux. Dès lors, l analyse ne porte pas simplement sur les relations à l intérieur de l union douanière mais aussi, et surtout, sur l impact de l union douanière sur les relations avec les pays tiers. On oppose aux effets bénéfiques des « créations de trafic » du libre-échange mondial les éventuels « détournements de trafic » des zones régionales. Dans ce cadre, l union douanière est positive dans la mesure où, pour ce qui est des échanges à l intérieur de l union, elle se rapproche de la situation optimale de libre-échange, mais elle est néfaste lorsqu elle crée, par le biais d un tarif extérieur commun, une discrimination : elle constitue donc un optimum de second rang, un second best. Les hypothèses de la théorie reflètent son double caractère de théorie statique et concurrentielle. Les agents sont nombreux et sans influence sur le marché. Il n existe pas d effets d échelle, ni internes ni externes : on élimine l hypothèse de rendements croissants, donc de coûts décroissants. L information est parfaite et, par voie de conséquence, l accès à la technologie est libre. Les facteurs de production sont homogènes, parfaitement mobiles à l intérieur des frontières et parfaitement immobiles au niveau international. L État n intervient pas, si ce n est aux frontières et exclusivement sous forme de tarifs douaniers. L analyse est statique : les quantités de facteurs de production comme la technologie, immuable, sont données. Pour évaluer, dans le cadre de la statique concurrentielle, les effets d une suppression des barrières douanières sur la situation des consommateurs et des producteurs, on recourt à l analyse en termes d équilibre partiel, fondée sur la notion de surplus.
A thÉorie traditionnelle appliquÉe À l union douaniÈre - economie europeneana





Gains et pertes résultant de l'union douaniÀre

Les notions de création et de détournement de trafic Pour analyser les effets de l'union douanière, on envisage une situation A  trois : le pays importateur potentiel (la France), le partenaire [...]

La mÉthode et son application au libre-Échange et au protectionnisme

Gains et pertes des consommateurs et des producteurs Le point de départ est constitué par un équilibre qui s'exprime par un niveau de prix. Le problème est d'évaluer les conséquences d'une baiss [...]





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2022 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des economie europeneana

La politique douanière : entre multilatéralisme et régionalisme
L intégration par les marchés : du marché commun au marché unique
Les politiques d accompagnement du marché unique
Du système monétaire européen (sme) à l euro
L union économique et monétaire (uem)
La cohésion économique et sociale
Trois dÉcennies de marchÉ commun
MarchÉ intÉrieur et « nouvelle approche »
Monnaie unique et rupture politique des annÉes 1990
L analyse traditionnelle de lavantage comparatif
A thÉorie traditionnelle appliquÉe À l union douaniÈre
Critique et dÉpassement de la thÉorie traditionnelle de l union douaniÈre
Les fondements de la politique de concurrence et de la politique industrielle
Le contenu de la politique de concurrence
Le contenu de la politique industrielle et de la politique de recherche
Contexte et contenu de l europe financiÈre : trois libertÉs
Les implications sur les structures et la rÉgula tion du systÈme financier
La promotion de la mobilitÉ du travail
Une harmonisation limitÉe des rÉglementations
La redistribution rÉparatrice : les fonds structurels
L absence de vÉritable politique macroÉconomique de lutte contre le chÔmage
La timide crÉation d un espace de concertation europÉen
L affichage politique d objectifs communs en matiÈre d emploi
La pac originelle : une politique fondÉe sur des prix ÉlevÉs
Crise et rÉvisions de la pac : le retour du marchÉ
La politique commerciale
Politique de coopÉration et convention de lomÉ
L union europÉenne et les peco
Le sme : une zone de paritÉs fixes plus l ecu
Le bilan : stabilitÉ, dynamisme de l ecu, convergence et asymÉtrie
Les prÉalables de l union monÉtaire
Institutions monÉtaires, politique monÉtaire et politique de change
Les politiques Économiques dans le cadre de la monnaie unique
Construction européenne et redéfinition de l intervention publique
Comment préserver le modèle social européen?
Le modèle de développement européen a-t-il un avenir dans la mondialisation?
Le modèle social européen comme mécanisme de partage collectif des risques
Centre d analyse stratégique - projet politique européen
L europe, quel modèle économique et social ?
Les grandes crises internationales