IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




les thÉories du contrÔle externe de l organisation par l environnement icon

MANAGEMENT

Le management ou la gestion est au premier chef : l'ensemble des techniques d'organisation des ressources mises en œuvre dans le cadre de l'administration d'une entité, dont l'art de diriger des hommes, afin d'obtenir une performance satisfaisante. Dans un souci d'optimisation, le périmètre de référence s'est constamment élargi. La problématique du management s'efforce - dans un souci d'optimisation et d'harmonisation- d'intègrer l'impact de dimensions nouvelles sur les prises de décision de gestion.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MANAGEMENT » ORGANISMES DE GESTION » Les thÉories du contrÔle externe de l organisation par l environnement


Les thÉories du contrÔle externe de l organisation par l environnement

Un certain nombre de théoriciens, en particulier ceux des écoles des systèmes ouverts et de la contingence structurelle avaient déjà mis en évidence certains aspects de l impact de l environnement sur l organisation. Cependant, dans leur optique, il constituait essentiellement une contrainte plus ou moins forte, soit à laquelle l organisation s adaptait en choisissant les moyens de ce faire, soit qu elle tentait de modifier ou d influencer avec plus ou moins de succès. Il en découle que la plus répandue et la plus influente des visions implicites de l interaction de l organisation et de son environnement présente dans ces théories est celle du choix stratégique. C est-à-dire qu en face d un environnement plus ou moins turbulent, l entreprise réagit par le choix d une stratégie que ses dirigeants élaborent et qui, si elle est adaptée aux circonstances, assure son succès. Formalisée par Child1 et exposée brièvement au chapitre 4, cette vision est implicitement aussi présente derrière toutes les théories qui précèdent les approches modernes. Les diéories de la décision et les notions de rationalité limitée ainsi que le constructivisme, analysées dans les chapitres précédents, sont venues ensuite relativiser les diverses façons que nous avons examinées d établir le lien entre environnement et organisation, jusqu à exposer, dans le cas du constructivisme, l idée d un environnement dépendant de l organisation, puisque socialement construit ou « enacté ». Il va se produire maintenant, avec les analyses qui suivent, un renversement total de perspective. Les théories qui vont être présentées remettent complètement en cause les notions de base mêmes des conceptions précédentes du rôle de l environnement. Il va maintenant être perçu comme jouant un rôle totalement dominant par rapport à l organisation.
Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger





La dépendance sur les ressources

Bien que mettant aussi l'emphase sur le rôle essentiel et l'impact de l'environnement, cette théorie est moins extrASme et plus nuancée dans ses conclusions que celle de l'écologie des populat [...]

Formes d'organisation et typologies

Quoi qu'il en soit, un point de controverse mérite un développement tout particulier car conduisant A  une interrogation spécialement intéressante mais non résolue en théorie des organisations. [...]

L'Écologie des populations d'organisations

Ecologie des populations d'organisations et écologie organisationnelle Conceptuellement, l'écologie des populations d'organisations prend place dans le cadre théorique plus large de l'écologie [...]





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2022 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter