IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




marketing direct icon

MARKETING

Le marketing, parfois traduit en mercatique, est une discipline de la gestion qui cherche à déterminer les offres de biens, de services ou d'idées en fonction des attitudes et de la motivation des consommateurs, du public ou de la société en général. Il favorise leur commercialisation (ou leur diffusion pour des activités non lucratives). Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Il suscite donc par son aspect créatif des innovations sources de croissance d'activité. Ainsi l'ensemble des actions menées par l'organisation peut prévoir, influencer et satisfaire les besoins du consommateur et adapter ses produits ainsi que sa politique commerciale aux besoins cernés.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MARKETING » marketing direct


Des origines À nos jours

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger




Sans remonter aux Égyptiens de la Haute Antiquité, la nte par correspondance est l'une des branches qui a donné naissance au marketing direct moderne.


Les premiers éditeurs, après la révolution Gutenberg, furent prompts à réaliser des catalogues pour proposer à une clientèle choisie leurs ouvrages et, dès le xvne siècle, on passe commande à distance. Le prospectus est même réglementé par ordonnance de Louis XIV. En 1757, le compositeur Jean-Philippe Rameau nd son code de musique dans un mini-catalogue de 16 es où il est dit : « Le prix des deux volumes sera pour les Souscripteurs de 24 livres et de 30 livres pour les personnes qui n'auront pas souscrit ». Il n'y a pas de demande de rsement, simplement une signature d'engagement. Cela peut paraitre incroyable mais tout y est ; l'offre, la réduction, le coupon ac signature !
Sans s'attarder dans les méandres de l'Histoire, plus près de nous, M. Boucicaut, fondateur du Bon Marché à Paris, publie son premier catalogue en 1865 (110 es), suivi par les autres grands magasins comme le Printemps, la Samaritaine, les Galeries Lafayette. Puis les vépécistes du Nord, La Redoute et les 3 Suisses, sans oublier le fameux (et regretté) catalogue Manufrance de Saint-Étienne, impriment leur marque au catalogue et font de la nte par correspondance une activité à part entière, ac ses codes et ses règles.
Au tournant des années 1970, l'informatique commence à permettre un début de personnalisation et de gestion des fichiers. La presse, entre autres, s'en sert pour promouvoir ses abonnements et, sur le modèle américain, lance ses offres ac prime qui connaitront leur apogée rs la fin des années 80. Qui n'a pas reçu un mailing de L'Express vantant les mérites du magazine et de sa cafetière ou de son mini-téléviseur noir et blanc ?
Ainsi, en moins de vingt ans, entre les premiers pas de l'homme sur la Lune et la chute du mur de Berlin, alors qu'en parallèle la télévision française se met à la couleur, voit le nombre de ses chaines (publiques et thématiques via les satellites) passer de deux à une trentaine, s'ouvre à la publicité et même aux coupures publicitaires dans les programmes, alors qu'on assiste à l'irruption des radios dites « libres » pour denir surtout musicalement branchées jeunes, le marketing direct fait sa propre mutation. Fort d'un appui logistique et d'une informatique plus sophistiquée, les mailings deviennent plus performants et plus proches de leurs cibles. Chacun, côté agence et annonceur, apprend à canaliser l'information tout en s'appuyant sur une noulle créativité, parfois plus proche des spots télé ou des camnes presse que des présentations bavardes et désuètes de illes réclames.





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter