IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




glosar icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » glosar

état

état : Glosar


Le Robert définit l'Etat comme - un groupement humain fixé sur un territoire déterminé, soumis A  une mASme autorité (souveraine au regard du droit constitutionnel) et pouvant AStre considéré comme une personne morale-.


On retrouve dans cette définition les différentes approches possibles de cène notion multiforme qu'est l'Etat. Pour la géographie, l'Etat s'apparente A  un territoire délimité, pour la sociologie, il est le résultat de la différenciation entre des gouvernants et des gouvernés, pour l'histoire c'est une des formes politiques possibles de la nation, pour le juriste c'est un système de normes, et mASme le système de normes suprASme selon Hans Kelsen2.
Car l'Etat repose en effet - sur la reconnaissance du caractère légitime de sa monopolisation de la olence, c'est-A -dire sur une relation d'obéissance où les dominés se soumettent A  l'autorité des dominateurs, et dans l'Etat moderne, cette domination résulte de la légitimité rationnelle-bureaucratique de l'Etat dont la légalité est le mode opératoire et le fonctionnaire l'agent typique3 -, écrit Dominique Colas.
Pour l'anthropologie, l'Etat est une forme historique d'organisation du pouvoir, qui apparait progressivement après des formes plus élémentaires de dévolution du pouvoir, que sont la parentèle ou la chefferie. Il représente un bouleversement du mode traditionnel de légitimation. - A l'inverse de ce qui a lieu dans les systèmes précédents, les relations fonctionnelles ou institutionnelles l'emportent sur les relations indiduelles; la hiérarchie des statuts sociaux se fonde sur la naissance et l'appartenance dynastique, et non plus sur l'age et le prestige '. - Marc Abélès, A  la suite de S.F. Nadel, définit lui l'Etat comme un système politique résultant de la combinaison de trois facteurs : - l'existence d'une unité politique fondée sur la souveraineté territoriale, un appareil gouvernemental spécialisé qui détient le monopole de la olence légitime, l'existence d'un groupe dirigeant qui se distingue par sa formation, son recrutement et son statut du reste de la population et monopolise l'appareil de contrôle politique2 -.
L'Eut est sans doute le mot, le concept et la réalité sur lesquels la période contemporaine a produit le plus de théories. D'abord en philosophie, puis en sociologie économique et en science politique, A  travers surtout le conflit idéologique qui oppose depuis le xn' siècle les socialistes aux libéraux, puis les marxistes aux tenants de la démocratie pluraliste.





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2023 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter