IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




l entreprise culturelle face a ses marches icon

MARKETING

Le marketing, parfois traduit en mercatique, est une discipline de la gestion qui cherche à déterminer les offres de biens, de services ou d'idées en fonction des attitudes et de la motivation des consommateurs, du public ou de la société en général. Il favorise leur commercialisation (ou leur diffusion pour des activités non lucratives). Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Il suscite donc par son aspect créatif des innovations sources de croissance d'activité. Ainsi l'ensemble des actions menées par l'organisation peut prévoir, influencer et satisfaire les besoins du consommateur et adapter ses produits ainsi que sa politique commerciale aux besoins cernés.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MARKETING » LE MARKETING DES ENTREPRISES CULTURELLES » L entreprise culturelle face a ses marches


Les autres administrations centrales

Les autres administrations centrales : l entreprise culturelle face a ses marches



Au niau de l'Etat, le Ministère de la Culture n'est pas le seul A  engager des dépenses culturelles : près de vingt-cinq autres ministères ou secrétariats d'Etat sont concernés, mais de faA§on très inégale. La plupart d'entre eux se contentent sount d'entretenir les batiments historiques dont ils ont la charge, de délopper un peu d'animation culturelle ou d'accorder des subntions A  différentes associations.


Certains d'entre eux consernt cependant un pouvoir considérable : l'Education Nationale pour la formation, les Relations Extérieures pour l'action culturelle A  l'étranger.
Le plus sount, ces actions n'étaient dans le passé que rarement concertées ac la politique menée par le Ministère de la Culture. Pour remédier A  ce manque de coordination, des conntions liant la Culture A  un autre ministère sur des actions dont le champ est clairement défini sont de plus en plus fréquemment signées.
Les principales fonctions assumées par des ministères autres que le Ministère de la Culture sont :
» la formation, qui apparait dans les dépenses de l'Education Nationale, de l'Agriculture, des Unirsités mais aussi du Ministère charge de l'Urbanisme (enseignement de l'architecture),
» I action culturelle A  l'étranger et les échanges artistiques, qui dépendent des Affaires Etrangères,
» la conservation, la mise en valeur et l'animation du patrimoine, qui touchent pratiquement tous les ministères et concerne l'entretien des hôtels ministériels, de certains batiments utilisés par I armée, des hôpitaux classés monuments historiques, de certains édifices du culte, de musées spécialisés (Musée de l'Armée, Musée de la Poste, Musée du Chemin de Fer),
» l'animation, qui est essentiellement financée par la Jeunesse et les Sports, ainsi que la Justice qui rémunère les éducateurs/animateurs dans les prisons,
» la communication, qui recouvre l'aide A  la presse urant au budget des services généraux du Premier Ministre,
» le soutien aux métiers d'art, qui relè du Commerce et de l'Artisanat.





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2021 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter