IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




la politique de communication icon

MARKETING

Le marketing, parfois traduit en mercatique, est une discipline de la gestion qui cherche à déterminer les offres de biens, de services ou d'idées en fonction des attitudes et de la motivation des consommateurs, du public ou de la société en général. Il favorise leur commercialisation (ou leur diffusion pour des activités non lucratives). Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Il suscite donc par son aspect créatif des innovations sources de croissance d'activité. Ainsi l'ensemble des actions menées par l'organisation peut prévoir, influencer et satisfaire les besoins du consommateur et adapter ses produits ainsi que sa politique commerciale aux besoins cernés.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MARKETING » LE MARKETING DES ENTREPRISES CULTURELLES » La politique de communication


La charte de communication

La charte de communication : la politique de communication




La charte de communication
La charte de communication est constituée de l'ensemble des instructions qui régissent la communication de l'entreprise culturelle. Elle est transversale par rapport aux autres outils et en conditionne l'utilisation.


Dans certains cas, la charte se limite aux seuls aspects graphiques. Elle porte alors sur:
- les conditions d'utilisation du logotype (place, taille),


- les modalités d'emploi de la ligne graphique (couleur),

- les règles de mise en e (polices de caractères).


Elle peut aussi intégrer d'autres éléments tels que :

- la philosophie, le positionnement et le contenu des activités de l'entreprise culturelle,


- les argumentaires de présentation,

- les composantes de l'identité sonore

Le logotype du Théatre Bel Image A  Valence


Le contexte

» La salle
Imté A  Valence, le théatre - Le Bel Image - a été officiellement inauguré le 19 octobre 1990. Pour sa réalisation, différentes options se sont offertes A  la commune : construire un batiment ex-nihilo ou rénover un lieu existant. C'est la seconde option qui a été retenue par la Ville de Valence qui a confié une ancienne salle des fAStes ' la- Salle déf-, construite dans les années 30 au centre du quartier Bel Image ' A  l'architecte-scénographe lyonnais G. Baconnier. Deux ans de travaux, et trente-sept millions de francs plus tard, un théatre moderne de 900 places, équipé d'un plateau de 300 m2, a ouvert ses portes, grace au concours croisé de l'Etat, de la Région Rhône-Alpes, du Département de la Drame et la Ville de Valence.
» La programmation
Edith Klein, qui a suivi toute la gestation du projet et assumera la direction de la nouvelle salle, veut garder au lieu - sa mémoire populaire, proche des Valentinois - sans pour autant sacrifier A  la qualité etA l'exigeance de programmation.
Une ligne force guidera le choix des spectacles accueillis ou produits : - tracer des chemins gais pour sortir des ies balisées des programmations traditionnelles, montrer des spectacles qui croisent des genres et ne sont pas assimilables A  une forme artistique en particulier. Nous nous plaA§ons résolument A  l'opposé du - happy few culturels -, en insistant sur le côté -sortie-, dans une ambiance très conviviale avec chocolats glacés aux entre-actes -.

Le logotype


» Le concept créatif

Pour ce logo, le graphiste Pascal Challier a ulu privilégier la visibilité (un logo facilement identifiable etrepérable), et éviter une représentation au premier degré. Il s'est également méfié des phénomènes de modes - car, contrairement A  une affiche, un dépliant, etc.. (qui ont une durée de vie ponctuelle), le logo est généralement créé pour une période de 4, 5 ans, minimum -.
Il lui a donc paru intéressant d'utiliser l'origine du lieu (géographique, historique) comme base A  son travail, et plus particulièrement son aspect architectural.
» La réalisation
Le théatre Le Bel Image possède une architecture ancienne (1930), prolongée par un batiment récent. C'est cette opposition que Pascal Challier a retraduite dans la typographie par le choix d'un caractère mécanique et d'un caractère classique s
- mécanique : FUTURA modifié (base géométrique), typographie rigide, lisible, fonctionnelle,


- classique : GARAMOND italique, utilisé en bas de casse.

» Le symbole
L'arc de cercle reprend la ligne structurale du toit. Le carré identifie le lieu en lui-mASme, symbolise sa présence, son assise géographique.
Traversé par l'arc de cercle, il donne une notion de mouvement, d'un lieu de passage.
Le choix de la couleur bleue éque le calme, l'espace et par extension, la nuit, le spectacle.


L'utilisation en lancement de saison

» Les objectifs
La communication relative A  l'ouverture du lieu a pris en compte un double objectif:
- informer les Valentinois de l'ouverture du lieu, tout en signifiant son changement de destination,
- faire sair au public extérieur qu'une nouvelle salle ouvrait A  Valence, susceptible de receir un plus large public, tant du point de vue de sa capacité d'accueil, que de la diversité de la programmation liée, entre autres, A  une structure technique des plus performante.
» Les supports
Pour divulguer son image, Le Bel Image a retenu trois supports:
- une - sectiune de l'Avent -, A  l'image des calendriers précédant NoA«l, diffusée auprès de l'ensemble des Valentinois inscrits sur une liste électorale (18000 enis), décrivant la semaine d'inauguration et les modalités de visites durant celle-ci (6 000 visites en une semaine). Elle a été relayée par un document de mASme contenu déposé dans les lieux publics, et enyé A  l'extérieur (20 000 exemplaires).


- des insertions dans la presse locale et régionale,

- une plaquette programme et documents de lancement de saison.





Privacy - Conditions d'utilisation

Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter