IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




d où proviennent les fonds des capital-investisseurs ? icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE GéNéRALE » D où proviennent les fonds des capital-investisseurs ?


La levée de fonds : quand le capital-investisseur se transforme en vendeur

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger



La levée de fonds prend du temps


Pour simplifier, on peut dire que la levée de fonds se déroule en deux grandes étapes : la préparation, parfois appelée - pré-marketing -, et la levée proprement dite, qui consiste essentiellement A  rencontrer les instisseurs institutionnels. Au total, une levée de fonds dure généralement entre 6 et 18 mois.
La phase préparatoire commence au moment où le capital-instisseur réfléchit A  la possibilité de ler un nouau fonds et s'achè ac l'annonce officielle, par un communiqué de presse, du lancement de la levée. Elle consiste essentiellement A  définir les grandes lignes du véhicule d'instissement (type de structure et stratégie d'instissement) et A  tester les instisseurs institutionnels existants pour savoir s'ils seraient intéressés A  y participer.
Si le capital-instisseur décide d'aller de l'avant, il entre dans la phase de levée de fonds proprement dite, qui comprend la rédaction du document de présentation - en anglais placing mémorandum -, la structuration du fonds, le marketing du produit, et surtout les rendez-vous ac les instisseurs institutionnels.
L'essentiel de la levée de fonds consiste en effet A  rencontrer et A  convaincre des instisseurs institutionnels, A  commencer par ceux de son propre pays, sur lesquels un capital-instisseur ne peut pas faire l'impasse. En effet, il ne peut pas espérer séduire des instisseurs institutionnels internationaux s'il n'a pas d'abord convaincu ses compatriotes.
La rencontre de ces instisseurs internationaux prend sount plus de temps car il faut aller les rencontrer chez eux avant qu'ils ne viennent visiter le capital-instisseur sur son propre territoire, ce qui constitue alors un signe très positif. Il faut aussi satisfaire A  leurs critères. Par exemple, certains institutionnels américains n'engagent pas moins de
10 millions de dollars dans un fonds, et ils ne ulent pas que leur instissement représente plus de 10% du capital total du fonds. Calcul fait, cela ut dire que l'objectif du fonds levé par le capital-instisseur doit AStre d'au moins 100 millions de dollars. Un tel montant n'est pas A  la portée de tous les capital-instisseurs.

La levée de fonds a un coût
11 y a d'abord un coût indirect, qui est le temps pris par les dirigeants du fonds pour se consacrer A  cette opération. En effet, ce ne sont pas les juniors qui mènent la levée de fonds mais les associés seniors, et c'est autant de temps qui n'est pas consacré A  l'étude de nouaux instissements ou A  la gestion des instissements existants.
Il faut ensuite rémunérer des intermédiaires, les placing agents, qui connaissent les instisseurs institutionnels, leur profil et leurs intérASts : leur rôle est donc de faire sauter des rrous et de gagner du temps. Ils sont généralement rémunérés en fonction du succès de l'opération, mais ils peunt parfois demander une rémunération fixe en sus du remboursement de leurs frais.
Il y a enfin le coût direct de la levée de fonds, qu'elle aboutisse ou non. Ce coût direct intègre les conseils juridiques, dont la rémunération peut atteindre plusieurs centaines de milliers d'euros, auxquels il faut ajouter les honoraires des autres conseils, les coûts de marketing et toutes les dépenses qu'entraine une telle opération de démarchage (billets d'avion, hôtels, etc.).


Elle entraine des due diligence

La plupart des instisseurs institutionnels, notamment américains, et certains agents de placement mènent des due diligence détaillées en complément de leur processus d'évaluation. D'autres ont une approche moins formelle. Dans l'ensemble, ils prendront des renseignements auprès d'autres capital-instisseurs, auprès des dirigeants des sociétés en portefeuille, et auprès d'instisseurs institutionnels ayant insti dans le fonds précédent. Les due diligence portent essentiellement sur le track record du capital-instisseur et sur les termes et conditions du fonds en cours de levée. Les instisseurs institutionnels vont chercher A  connaitre le fonds de capital-instissement de l'intérieur, notamment son organisation interne et la gestion de ses participations. S'agissant de l'organisation, les questions vont porter sur l'équipe (nombre de personnes, ancienneté et expérience dans le métier), sur la prise de décision (qui décide de réaliser les instissements et selon quelle procédure), sur la motivation et la rémunération des membres de l'équipe.
La deuxième catégorie d'informations qui intéresse l'institutionnel concerne la gestion des participations. A€ ce stade, si vous AStes dirigeant d'une entreprise au portefeuille du capital-instisseur, vous aurez sans doute A  rencontrer ces institutionnels ou du moins A  répondre A  leurs questions par téléphone. Profitez-en, car ce sera sans doute le seul moment où vous aurez un contact direct ac les actionnaires de votre actionnaire.
Les due diligence sur les entreprises en portefeuille doint permettre A  l'instisseur institutionnel de connaitre les éléments clés de chaque instissement : date, montant insti, date de sortie et renilité obtenue. A partir de ces éléments, il vérifiera que la stratégie d'instissement est cohérente et que la renilité que lui promet le capital-instisseur a des chances d'AStre tenue.
Enfin, les instisseurs institutionnels discutent ac le capital-instisseur des termes et conditions du fonds en cours de levée. Cette discussion porte sur la taille des fonds levés, l'engagement minimal, la dirsification du portefeuille, la politique d'appel des fonds, la rémunération du capital-instisseur, les dépenses d'organisation, l'échéance et le reporting.





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2021 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des economie générale

Les services, de quoi s agit-il?
Qualifier et optimiser l offre de services
Organiser la production du service
Moyens et financements pour monter une activité de services
Bien cerner et gérer l aspect humain
Communiquer de façon pertinente
Les regles de l art et l art de se développer
Courants et théories
Marché, économie et société
Nature et destin du capitalisme
Croissance et développement
Emploi
Les mondes de la finance
Commerce international et globalisation
L erreur est rationnelle
Il n est de richesse que d hommes
La croissance n est pas le développement
La loi des rendements croissants
La loi de l avantage politique comparé
Laisser faire ou laisser passer : il faut choisir
La loi du gateau : plus on le partage, plus il y en a
Le salaire n est pas l ennemi de l emploi
Un bon déficit vaut mieux qu un mauvais excédent
Il suffirait d y croire
RÉactions contre la pensÉe classique anglaise
La gÉnÉralisation de la thÉorie gÉnÉrale
L apport des disciplines voisines
La coexistence des idÉologies
Comment distinguer un capital-investisseur d un autre
Le capital-investissement, pour quels entrepreneurs ?
Les due diligence et les personnes qui les conduisent
D où proviennent les fonds des capital-investisseurs ?
L organisation d une équipe de capital-investissement
Les instruments d une prise de participation