IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




la loi du gâteau : plus on le partage, plus il y en a icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE GéNéRALE » La loi du gâteau : plus on le partage, plus il y en a


La loi du gâteau : plus on le partage, plus il y en a

Si les bons sentiments appellent de toute évidence à la réduction des inégalités, le bon sens ne nous ensei-gne-t-il pas que celles-ci sont à la fois une conséquence inéluctable et une condition nécessaire du développement économique ? Telle est en tout cas l une des plus anciennes lois du discours libéral : les politiques qui tentent de répartir le gateau de la richesse nationale en parts moins inégales ne parviennent qu à réduire la taille du gateau et finissent par détériorer plus encore la situation des plus pauvres. En revanche, l acceptation des inégalités de revenu et de richesse incite les riches à investir et les autres à s enrichir par leurs efforts, leur éducation, leur travail, leur épargne. Il s ensuit une accumulation intensive de capital technique et humain et un dynamisme entrepreneurial qui stimulent la croissance. À l opposé d un égalitarisme socialiste qui, en fait de justice, n engendre que la pénurie, mieux vaut accepter la loi apparemment plus dure qui réserve à chacun des bienfaits à la mesure de ses mérites, de ses efforts et de sa réussite. Cela a au moins le mérite de maximiser la richesse nationale, d élever le niveau de vie du plus grand nombre et, finalement, d ouvrir la voie à plus de justice sociale en développant les moyens financiers de la charité et de l assistance publique pour les moins performants.
La loi du gâteau : plus on le partage, plus il y en a - economie générale






Retour sur la vision néolibérale de la justice

Les résultats analysés dans ce chapitre confortent et complètent notre première discussion sur la question de la justice [Loi nA° 7]. Rappelons qu'en cette matière le discours néolibéral ambi [...]

Entre l'efficacité injuste et la justice efficace, que choisissez-vous ?

Si le choix d'un développement plus équitable reflète d'abord l'intérASt bien compris des élites dirigeantes, il reste parfaitement réversible quand de nouvelles conditions géopolitiques ou [...]

économie politique des inégalités

Au-delA  des facteurs strictement économiques, un partage plus équitable du développement a aussi des causes et des conséquences politiques qui semblent déterminantes. La conséquence la plus not [...]

Praster aux pauvres, c'est rentable !

Après l'inégal accès au savoir et A  la formation, l'autre source majeure d'ancrage des inégalités est l'impossibilité d'accès au crédit. Comme chacun sait : on ne prASte qu'aux riches ! [...]

Le cercle vertueux égalité-croissance

Un cercle vertueux liant la réduction des inégalités A  la croissance pourrait tout d'abord s'expliquer par les effets de la distribution des revenus sur la demande. DéjA  Keynes (1936) suggéra [...]

Une réalité controversée

Cette version élémentaire du bon sens libéral a quasiment tenu lieu de pensée économique officielle au XXe siècle, dans un contexte général de relative indifférence de la science économique dominante [...]





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter