IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




communiquer de façon pertinente icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE GéNéRALE » Communiquer de façon pertinente


Acquérir une notoriété et batir une image

Acquérir une notoriété et batir une image : communiquer de façon pertinente




La seule et unique fonction d'une entreprise est de satisfaire un besoin : cela suppose qu'elle se fasse connaitre et pour cela, qu'elle communique et se batisse une image à défaut de pouir montrer le service.



Acquérir une notoriété

Se faire connaitre revient, dans tous les cas, à uloir renforcer sa notoriété. Il s'agit d'une première étape avant même de pouir travailler sur son image. Comment en effet travailler sur son image alors que l'on n'est pas connu?
La technique du « top of mind » (chapitre 3) permet de mesurer la notoriété d'une entreprise. Si la nouvelle entreprise n'est pas spontanémeni citée par la personne interrogée, elle n'a que peu de chances d'être contactée lorsque la personne aura besoin de recourir au service qu'elle propose. Communiquer pour vendre consiste donc à marquer les esprits de façon à être spontanément équé par la cible.


Auprès de quelle cible?


Les clients potentiels ne sont pas les uniques destinataires de la communication. Pour des raisons de coût et parce qu'ils ne sont pas encore connus par leurs clients, les entreprises ont également intérêt à se faire connaitre auprès de prescripteurs. Os derniers se chargeront de communiquer à leur entourage ire. à leurs propres clients le cas échéant, les coordonnées de l'entreprise prestataire de services. En outre, dans certains cas, les consommateurs du service doivent être distingués des acheteurs. Il ne s'agit pas des mêmes personnes.

Exemple
Prenons l'exemple d'une formation en entreprise :
- l'acheteur de la formation sera le responsable des ressources humaines de l'entreprise;
- les consommateurs seront les salariés de l'entreprise;
- les prescripteurs peuvent être les conseillers en formation de l'organisme collecteur des fonds pour la formation (OPCA).
Dans certains cas, les consommateurs peuvent devenir des prescripteurs. C'est souvent le cas lorsque les enfants interviennent auprès de leurs parents qui sont, eux. les acheteurs. Mais ce n'est pas systématique. Le consommateur peut éprouver le besoin mais ne donner aucune indication quant au choix du prestataire.

Exemple
Citons le cas du secteur des services aux particuliers spécialisés dans l'assistance aux personnes agées :
- l'acheteur sera l'enfant (adulte) de la personne agée;


- le consommateur sera la personne agée elle-même;

- les prescripteurs peuvent être la mairie, les isins, l'assistante sociale
Dans tous les cas, par souci d'économie (en temps et en ressources financières), il conviendra de distinguer ces trois cibles consumées par les acheteurs, les consommateurs, les prescripteurs.
Une des finalités de l'étude de marché est d'ailleurs de permettre au porteur de projet de les identifier. Pour communiquer, faire cette distinction est importante tout simplement parce que la nature du message à diffuser est souvent différente.

Exemple
S'adressant à des enfants par le canal du web, une entreprise spécialisée dans l'organisation de goûters d'anniversaire avec création de spectacle à cette occasion n'utilise pas les mêmes arguments, ni les mêmes mots lorsqu'elle s'adresse aux parents. Elle doit séduire les premiers, elle doit rassurer les seconds.
Repérer les cibles et apprendre à s'adresser à elles prend du temps. Avant d'être dans le « top of the mind » des personnes interrogées, il aura sûrement fallu, à une nouvelle entreprise, des mois, ire des années. Bien souvent, en effet, les clients visés n'ont pas besoin du service dans l'immédiat. L'acte d'achat ne sera effectif que plus tard. Il sera nécessaire, le moment venu, qu'ils pensent spontanément à l'entreprise en question pour passer à l'acte.
Dans certains cas cependant, les effets de la communication peuvent être plus rapides si l'entreprise s'est distinguée par une action particulière, si elle intervient dans un segment sectoriel très étroit, si enfin, elle intervient dans la proximité géographique de sa clientèle.


Batir une image


Communiquer sert, dans le même temps, à batir une image de son entreprise : elle doit être en adéquation avec les attentes de sa clientèle (chapitre 2). Toute la communication doit refléter l'image de l'entreprise. Son plus grand souci est alors celui de la cohérence : il existe souvent un écart entre l'image donnée et celle qui est réellement perçue. L'image que l'on a d'une entreprise correspond à la façon dont on se la représente (est-elle accueillante, fiable, sérieuse, rassurante, etc.). Elle est élutive. Cependant, autant celle-ci peut facilement se dégrader, autant il est difficile de « corriger » une image qui s'est détériorée ou qui a été mauvaise dès le départ.
Batir une image se fait à l'insu d'une démarche de communication lontariste. Tout ce que l'entreprise est ou fait contribue à cette construction. Il s'agit de la communication permanente de l'entreprise.





Privacy - Conditions d'utilisation

Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des economie générale

Les services, de quoi s agit-il?
Qualifier et optimiser l offre de services
Organiser la production du service
Moyens et financements pour monter une activité de services
Bien cerner et gérer l aspect humain
Communiquer de façon pertinente
Les regles de l art et l art de se développer
Courants et théories
Marché, économie et société
Nature et destin du capitalisme
Croissance et développement
Emploi
Les mondes de la finance
Commerce international et globalisation
L erreur est rationnelle
Il n est de richesse que d hommes
La croissance n est pas le développement
La loi des rendements croissants
La loi de l avantage politique comparé
Laisser faire ou laisser passer : il faut choisir
La loi du gateau : plus on le partage, plus il y en a
Le salaire n est pas l ennemi de l emploi
Un bon déficit vaut mieux qu un mauvais excédent
Il suffirait d y croire
RÉactions contre la pensÉe classique anglaise
La gÉnÉralisation de la thÉorie gÉnÉrale
L apport des disciplines voisines
La coexistence des idÉologies
Comment distinguer un capital-investisseur d un autre
Le capital-investissement, pour quels entrepreneurs ?
Les due diligence et les personnes qui les conduisent
D où proviennent les fonds des capital-investisseurs ?
L organisation d une équipe de capital-investissement
Les instruments d une prise de participation