IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




quelques considÉrations gÉnÉrales icon

MARKETING

Le marketing, parfois traduit en mercatique, est une discipline de la gestion qui cherche à déterminer les offres de biens, de services ou d'idées en fonction des attitudes et de la motivation des consommateurs, du public ou de la société en général. Il favorise leur commercialisation (ou leur diffusion pour des activités non lucratives). Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Il suscite donc par son aspect créatif des innovations sources de croissance d'activité. Ainsi l'ensemble des actions menées par l'organisation peut prévoir, influencer et satisfaire les besoins du consommateur et adapter ses produits ainsi que sa politique commerciale aux besoins cernés.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MARKETING » MARKETING DIRECT » Quelques considÉrations gÉnÉrales

Aujourd'hui et demain

Aujourd'hui et demain : quelques considÉrations gÉnÉrales


-Marketing direct- Le terme -direct- est-il toujours d'actualité ? Je pense qu'il est terriblement restrictif. En effet, cet adjectif ne qualifie qu'une seule des spécificités de cette activité de la communication : le fait que le marketing direct contourne le filtre des médias, et s'adresse directement aux prospects.


Or, lorsqu'il s'agit de ratisser large, le marketing direct ne dédaigne pas les grands médias comme la presse, la radio ou la télévision. Et si, en final, il s'adresse directement aux prospects tamisés par les médias, il n'en a pas moins utilisé ces derniers dans sa phase de prospection. Par conséquent, le terme -direct- n'est pas seulement inexact, mais il entretient aussi la confusion dans l'esprit du public.
Le marketing direct est une discipline en plein essor, mutante. Elle aurait donc besoin d'une appellation précise et claire, avant que le terme - marketing direct - ne devienne vraiment obsolète. Et il faudrait que cette appellation traduise ce qui fait aujourd'hui sa vérile originalité : encore et toujours l'exploitation des bases de données.
Conscients de problème, un certain nombre de professionnels se sont déjA  frottés A  la chose. Ils proposent -marketing individuel-, - marketing relationnel -, - marketing nominal -, - datamarketing -, - marketing personnel -, - marketing comportemental -, - marketing monociblé-, -curriculum marketing-, etc. On pourrait en proposer un autre: -marketing affinitaire-. Pourquoi ? Pour répondre A  cette question, il suffit d'examiner les trois étapes obligées qui permettent au marketing direct de faire entendre sa voix dans le concert des communicants. Ce sont des étapes par lesquelles il est le seul A  passer :
1. Définir objectiment le profil de l'acheteur-type, en recherchant toutes les affinités qui pourraient exister entre lui et le produit (ou le service) A  ndre.
2. Mettre en œuvre des méthodes de ciblage précises et rigoureuses, en identifiant nommément et en isolant tous les individus qui présentent ' entre eux et ac ce produit (ou ce service) ' des affinités significatis et exploiles.
3. Concevoir les moyens les plus renles d'entrer en contact ac ces individus, afin de leur faire une proposition commerciale qui soit en cohérence ac ces affinités.
Il s'agit donc lA  d'un marketing qui repère les gisements affi-nitaires, ou qui, au besoin, les crée de toutes pièces '. L'expression - affinitaire - sous-entend qu'il existe chez certains prospects une communauté de goûts, de besoins, d'intérASts mobilisateurs ; et, partant, qu'il est possible de faire adhérer ces prospects A  toute offre qui respecterait les codes des groupes auxquels ils appartiennent (ou s'identifient).
En liant fortement les intérASts réciproques de l'entreprise proposante et de son prospect, ce marketing-lA  parvient A  instaurer une vérile connince entre eux. L'expression - marketing affinitaire - est donc certainement celle qui s'applique le mieux A  la définition du marketing direct des années 90.
Il reste A  espérer que la profession saura évoluer, et qu'elle troura le moyen de se repositionner par rapport aux trois activités ac lesquelles on la confond le plus volontiers : la nte par correspondance, la publicité directe et surtout le marketing téléphonique (qui ne sont, faut-il le rappeler, que des domaines spécialisés du marketing direct, parmi d'autres).





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2023 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des marketing direct

Quelques considÉrations gÉnÉrales
Comportements
Cibles et discours
Techniques
Les quinze piÈges À Éviter
Annonces-presse et bus-mailings
Tendances, nouveautÉs et curiositÉs
Les meilleures opÉrations, en france
Choisir son agence de marketing direct
L apport du marketing direct dans l entreprise
Les différents supports du marketing direct
L essentiel pour vous constituer un fichier de prospects
L essentiel pour gérer et faire fructifier votre fichier clients
L essentiel pour réussir vos messages
L essentiel pour bien travailler avec les fournisseurs du marketing direct
L essentiel pour respecter les principaux aspects réglementaires
Le temps du mythe
Le micro marketing direct pour qui et pour quoi faire ?
De la gestion manuelle à la base de données marketing
Savoir acheter ou louer des adresses
Batir un fichier interne
Organiser son entreprise afin de pouvoir tenir à jour son fichier clients
Évoluer de la notion de fichier à celle de base de données
Définir la stratégie et le planning de sa campagne
Batir un plan fichier même avec un petit budget
Concevoir et rédiger un mailing efficace
Fabriquer un mailing même avec un petit budget
Calculer le coût et les rendements de l opération
Sélectionner les canaux de diffusion pour les messages écrits