IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




les outils de collecte de l information icon

MARKETING

Le marketing, parfois traduit en mercatique, est une discipline de la gestion qui cherche à déterminer les offres de biens, de services ou d'idées en fonction des attitudes et de la motivation des consommateurs, du public ou de la société en général. Il favorise leur commercialisation (ou leur diffusion pour des activités non lucratives). Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Il suscite donc par son aspect créatif des innovations sources de croissance d'activité. Ainsi l'ensemble des actions menées par l'organisation peut prévoir, influencer et satisfaire les besoins du consommateur et adapter ses produits ainsi que sa politique commerciale aux besoins cernés.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MARKETING » LE MARKETING DES ENTREPRISES CULTURELLES » Les outils de collecte de l information


L'analyse thématique du contenu

L'analyse thématique du contenu : les outils de collecte de l information



Une fois l'information collectée par une ou plusieurs des méthodes




que nous venons de décrire, ent le temps de l'analyse du

contenu.
La première étape consiste A  retranscrire sur papier l'intégralité
des entretiens administrés, en prenant soin de distinguer l'assisté
' les thèmes abordés après relance de l'enquASteur ' du spontané.
Ensuite, l'ensemble des thèmes et des sous-thèmes apparus
' spontanément ou non ' au cours des entretiens sont inventoriés en dégageant pour chacun les facteurs associés A  leur apparition. Cet inventaire débouche sur une liste de mots-clefs, associés A  des profils type d'indidus.


' Jazz-musique éternelle

- Le jazz ne passera jamais. -


- C'est une musique qui passe A  travers les hommes -.

' Jazz-musique passion


- Une fois qu'on est mordu, on ne lache plus. -

- J'aime entendre les sons comme dans un livre, on voit les mots avant les phrases. -


' Jazz-musique universelle

- Je ne connais personne qui ne puisse A  un moment ou l'autre AStre touché par cette musique. - - C'est une musique qui réunit toutes les races. J'aime l'idée du métissage. -


' Jazz-musique emblématique du XXe :

- C'est la musique classique du 20e siècle. -


' Jazz-musique physique :

- J'aime tout ce qui swingue. -


' Jazz-musique intellectuelle :

- C'est une musique très intellectualisée et c'est comme cela qu'elle me plait : je n'aime pas la musique romantique ou émotive mais celle dont j'entends les sons. -


' Jazz-musique en vogue :

- C'était tombé en désuétude avec le rock mais A§a a repris depuis 5 ans. -


- Depuis Jonasz, la mode s'y est mise. -

- Il y a plus de gens qui en font, de plus en plus de gens qui l'apprécient. -


' Jazz-musique inventité :

- C'est une musique pleine d'invention qui peut toucher un nouveau public lassé des choses trop faciles. -


' Jazz-musique avenir :

- Il faudrait le développer encore. Lancer des groupes. On t beaucoup avec des artistes qui ont entre 40 et 60 ans. -


' Jazz-musique maturité :

- A partir d'un certain age, 25 ans, on apprécie mieux. -


' Jazz-musique élitiste :

- Le jazz n'est pas matraqué dons les médias comme le rock ou la variété. Ce qui fait la qualité du jazz, c'est cet aspect pointu : le public qui s'y intéresse est forcément un public d'amateurs, de gens qui ont fait un effort. -


'- Jazz-musique en crise :

- Les créateurs ont disparu. -


' Jazz-musique A  médiatiser:

- Faut faire des festivals. ça ouvre les yeux. -

Il reste alors A  faire émerger les éléments de structure du discours, c'est-A -dire le degré de proximité des thèmes et des indidus. La structure du discours général est ensuite rapprochée des discours indiduels de faA§on A  faire apparaitre les critères explicatifs des attitudes et des comportements étudiés.
Pour respecter la richesse de contenu collectée comme la diversité des propos tenus, le rapport d'étude remis au responsable d'entreprise culturelle se présente sous la forme d'une synthèse en regard de laquelle sont insérés des extraits significatifs du discours collecté. Dans certains cas, l'ensemble des entretiens est annexé.


L'animation de la lle


La lle de est généralement jugée peu animée. Malgré la richesse de sa e culturelle, elle est perA§ue comme étant une lle - bourgeoise et assez morne -.
Le manque d'actités le dimanche après-midi est relevé par la plupart des prospects de les rondes et d'entretiens.
Mais il semble qu'A  certains moments une disponibilité sous-jacente tente de s'exprimer mais disparait rapidement, faute, peut-AStre, d'AStre suffisament encouragée.
Enfin, la lle donne l'impression de s'AStre totalement coupée du monde étudiant, qui ne participe aucunement A  la e culturelle locale.
Les habitués du Théatre Municipal, que ce soit dans les domaines du théatre, de la danse ou du lyrique, déplorent l'impossibilité de trouver un lieu encore ouvert A  la sortie des spectacle.
Ils regrettent aussi que la cafétéria du théatre ne joue pas un rôle plus important dans l'animation de la lle, mais se contente d'offrir une mauvaise restauration A  des heures bien déterminées.
- C'est une petite lle bourgeoise. - - C'est une lle assez morte. -
- Il faudrait faire des spectacles le dimanche après-midi, en fonction des horaires des -
- Proposer des spectacles A  17 h 30 qui ne soient pas uniquement de la musique. -
- Pour la fASte de la musique, il y a du monde; ensuite où passe-t-il? -
- Sur le marché, le dimanche matin, il y a trois Péruens qui ont beaucoup de succès; c'est dynamique et vant. -
- La e universitaire n'existe plus ? -
- C'est un des secteurs où la e culturelle connait le plus de lacune. -
- Après les spectacles, tout est fermé dans il faut aller systématiquement dans le mASme -
- La cafétéria ne joue pas un rôle d'animateur, de moteur de la e. En plus, c'est pas conal -





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2022 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter