IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




les due diligence et les personnes qui les conduisent icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE GéNéRALE » Les due diligence et les personnes qui les conduisent


Les due diligence - lourdes - : les conseils du capital-investisseur

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger




Après que le capital-investisseur a mené ses due diligence personnelles, ou simultanément, il mandate des conseils pour mener A  bien les due diligence - lourdes -. L'intervention de ces conseils sera plus ou moins importante en fonction de la taille de l'entreprise, de la complexité de son activité, de la connaissance qu'en a le capital-investisseur, du financement demandé, de la clarté des documents qui lui sont fournis. Cette phase coûte en effet cher au capital-investisseur et il ne consacrera pas un million de francs A  payer des conseils si l'entrepreneur demande un financement de 10 millions de francs. Pour simplifier, considérez que le coût des due diligence ainsi que des différents traux juridiques ne doit pas représenter plus de 5 % du financement apporté par le capital-investisseur. Donc, si le capital-investisseur décide de faire appel A  des conseils extérieurs et d'engager des frais, c'est qu'il éprouve un vérile intérASt pour le projet d'investissement qui lui est présenté. Ces conseils n'étant pas des policiers envoyés pour faire une - descente - dans votre entreprise, le capital-investisseur prendra soin d'élir le ning et le contenu des due diligence en partenariat avec vous. En contrepartie, vous devrez vous montrer coopératif pour que les conseils puissent mener leur mission de faA§on aussi efficace que discrète. Dans l'hypothèse où des due diligence complètes seraient menées par des conseils, leur champ d'investigation recouvrirait tous les éléments qui suivent.



étude stratégique
Beaucoup d'investisseurs étant généralistes, ils ne connaissent pas a priori les secteurs dans lesquels ils n'ont pas réalisé d'investissement. C'est pourquoi ils peuvent mandater un cabinet de conseil en stratégie qui mènera une étude précise sur votre secteur d'activité et sur vos chances de succès futures. Cette étude sert A  vérifier vos hypothèses de croissance - croissance du secteur et croissance de votre chiffre d'affaires - en vous ant A  vos principaux concurrents. Si vous AStes dans une industrie high-tech, une telle étude sera difficile A  mener ; c'est une des raisons pour lesquelles les investisseurs dans les industries high-tech sont spécialisés par secteur, afin de juger par eux-mASmes de l'opportunité d'un projet.
Soyez donc précis dans votre business quand vous situez votre offre de produit dans votre secteur. En effet, si en conduisant ses due diligence le capital-investisseur ne trouve pas de concurrents significatifs autres que ceux que vous avez identifiés, il jugera positivement votte capacité A  analyser et A  suivre votre marché. Si, au contraire, vous n'avez identifié que deux concurrents sur dix, il pensera que vous AStes peut-AStre un très bon technicien mais que vous ne suivez pas l'actualité de votre industrie.

étude de marché
L'étude de marché se fera auprès des clients actuels de votre société ou des acheteurs de votre produit pour connaitre leurs critères d'achat (notamment par rapport A  la concurrence), leur degré de satisfaction, leur perception du prix, leur volonté de continuer A  AStre clients de votre société, leur potentiel d'achat futur, etc.
Le capital-investisseur vérifiera que votre produit est unique et qu'il présente de vériles atouts techniques par rapport A  vos concurrents. Il fera donc appel A  des spécialistes de votre secteur pour vérifier que vous ne vous AStes pas contenté de copier ou de modifier un produit existant, ou que, A  l'inverse, votre innotion n'a pas été copiée ou n'est pas déjA  obsolète parce que vous AStes dans une industrie high-tech qui évolue tous les jours.
En dehors des grands cabinets de conseil, le capital-investisseur peut avoir recours A  une - junior entreprise -. Il s'agit d'entreprises gérées par les étudiants de grandes écoles de commerce ou d'ingénieurs, et spécialisées dans la réalisation d'études de marché.


étude industrielle

Il s'agit de vérifier les coûts de mise au point d'un produit, de consttuction d'une nouvelle usine, ainsi que l'efficacité du process industriel.

Valorisation immobilière
Si les biens immobiliers constituent un actif important de la société, le capital-investisseur aura recours A  des cabinets spécialisés.


Audit comple

A l'exception des start-ups, le capital-investisseur commandera systématiquement un audit comple auprès d'un cabinet d'audit afin de s'assurer qu'il n'y a pas de - cadavre dans le placard -. Prévoyez donc d'accueillir des auditeurs, qui viendront vérifier les comptes annuels, les comptes intermédiaires, les prévisions, et la renilité économique de votre entreprise. Les auditeurs donneront également leur opinion sur les tendances de l'année en cours, et les prévisions du business seront confrontées A  cette opinion.

Audit juridique et fiscal
Les avocats du capital-investisseur effectueront une revue de vos différents contrats et vérifieront que votre situation fiscale est en règle et que vos brevets sont bien la propriété de votre société (s'ils sont votre propriété personnelle, il vous demandera que la société les rachète), qu'ils sont protégés au niveau national, européen, et s'il le faut, au mondial.
Ce sont souvent les mASmes avocats qui mettront au point les documents juridiques si l'investisseur entre au capital de votre entreprise : garantie de passif, contrat de trail des dirigeants, convention entre actionnaires (voir en annexe), etc.

Audit environnemental
La législation environnementale, fondée sur le principe du pollueur payeur, est de plus en plus sévère. Si votre entreprise comporte un site de production, le capital-investisseur voudra donc vérifier qu'il n'existe pas de risque de pollution. Cela est particulièrement vrai dans les cas où le capital-investisseur rachète une entreprise : il veut s'assurer qu'il ne devra pas payer pour une pollution dont le vendeur serait responsable.


Audit informatique

Le parc informatique joue aujourd'hui un vrai rôle dans la performance des entreprises. Une société de services informatiques (SSII) pourra donc AStre mandatée pour étudier l'état de votre outil informatique. Si celui-ci doit AStre renouvelé, il faudra le prendre en compte dans les investissements futurs.

Audit des compétences
Un cabinet de conseil en ressources humaines sera chargé de vérifier l'organisation de votre entreprise, de s'assurer que les définitions de poste sont claires et cohérentes. S'il existe un syndicat, le capital-investisseur s'enquerra de ses revendications et des risques éventuels de conflit social. Les vérifications porteront également sur le respect par l'entreprise des obligations légales, telles que l'application de la loi sur les 35 heures.


Audit des assurances

Un certain nombre d'activités, en particulier industrielles, requièrent des conventions d'assurance adéquates. Un cabinet sera chargé de revoir les polices en fonction des risques encourus. Au fur et A  mesure que se déroule cette deuxième phase de due diligence, l'opinion du capital-investisseur sur votre projet s'affine et vos discussions deviennent de plus en plus serrées. L'information supplémentaire fournie par les due diligence lui parvient généralement au cours des négociations et a donc une influence sur celles-ci. Les résultats des due diligence vont ainsi déterminer le contenu de la garantie donnée par le vendeur, les formules utilisées pour calculer la leur de l'entreprise et les modalités d'achat, etc. Evitez donc de mettre l'investisseur de mauise humeur en lui mettant des batons dans les roues, car cela ne fera que retarder les négociations et baisser le prix qu'il est prASt A  payer pour votre entreprise.

Pratique: les due diligence dans le cas d'un buyout
- Lors d'un buyout (au sens large de reprise d'entreprise), il arrive fréquemment que l'accès aux informations soit limité. En effet, particulièrement s'il est envisagé de faire reprendre l'entreprise par des managers extérieurs, il est difficile de mandater des conseils dans les locaux de l'entreprise sans attirer l'attention des salariés. D'autre part, de plus en plus d'entreprises sont cédées par vente aux enchères privée, dite open bid, pendant laquelle l'accès A  l'information est filtré par un intermédiaire. Les principales vérifications se font alors en dehors de l'entreprise, A  l'occasion d'une data room mise A  disposition par l'intermédiaire et réunissant tous les documents pount intéresser les acheteurs potentiels.






Privacy - Conditions d'utilisation

Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des economie générale

Les services, de quoi s agit-il?
Qualifier et optimiser l offre de services
Organiser la production du service
Moyens et financements pour monter une activité de services
Bien cerner et gérer l aspect humain
Communiquer de façon pertinente
Les regles de l art et l art de se développer
Courants et théories
Marché, économie et société
Nature et destin du capitalisme
Croissance et développement
Emploi
Les mondes de la finance
Commerce international et globalisation
L erreur est rationnelle
Il n est de richesse que d hommes
La croissance n est pas le développement
La loi des rendements croissants
La loi de l avantage politique comparé
Laisser faire ou laisser passer : il faut choisir
La loi du gateau : plus on le partage, plus il y en a
Le salaire n est pas l ennemi de l emploi
Un bon déficit vaut mieux qu un mauvais excédent
Il suffirait d y croire
RÉactions contre la pensÉe classique anglaise
La gÉnÉralisation de la thÉorie gÉnÉrale
L apport des disciplines voisines
La coexistence des idÉologies
Comment distinguer un capital-investisseur d un autre
Le capital-investissement, pour quels entrepreneurs ?
Les due diligence et les personnes qui les conduisent
D où proviennent les fonds des capital-investisseurs ?
L organisation d une équipe de capital-investissement
Les instruments d une prise de participation