IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




moyens et financements pour monter une activité de services icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE GéNéRALE » Moyens et financements pour monter une activité de services


L'importance du bfr dans le plan de financement initial

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger




L'importance du bfr dans le plan de financement initial
Les besoins A  financer (frais d'élissement de l'entreprise, investissement lié aux matériels, BFR) doivent AStre au moins couverts par des ressources (capital, fonds propres et comptes courants d'associés éventuels, aides et subventions, emprunts). C'est le principe de l'équilibre du de financement initial.



Le de financement initial

Frais d'élissement
Ce sont les frais obligatoires liés A  la création de l'actité (soit pour une société, enron 1 000 francs pour la publication d'une annonce légale et une immatriculation au Registre du commerce et des sociétés qui coûte 1 330 francs en l'an 2000). Il faut rajouter souvent les frais de conseil et les frais de recherche d'antériorité (de l'idée, du concept).


Investissement

On a vu qu'il était limité dans les serces, moins de 100 KF suffisent souvent. Prenons l'exemple d'un serce aux entreprises (une société de gardiennage) très représentatif de cet ordre de grandeur.

Exemple
équipement informatique : micro-ordinateur, logiciels de gestion des
fichiers: 15 KF;


Dépôt de garantie : 10 KF (local d'enron 30 m2);

Agencements du local : 20 KF;


Fax, téléphone et équipement de bureau : 20 KF;

Une centrale : 15 KF;


Des uniformes: 10 KF;

Total : 90 KF.

Le BFR, besoin en fonds de roulement
Il ne faut pas oublier en effet de financer également le besoin en fonds de roulement de l'actité. Ce point est en effet capital, car dans une société de serces, où les investissements sont souvent modestes au démarrage, les créateurs se lancent sans avoir réuni des moyens de financement adéquats, occultant le BFR. Or celui-ci représente dans la plupart des cas un montant plus important que celui de l'investissement. Comment le définir?


remière approche

Pour une société de serces, pas question de calculer le BFR en termes habituels (c'est-A -dire encours moyen de stock H Y + encours moven du crédit aux clients TTC - encours moyen du crédit des fournisseurs TTC). En effet, dans les serces, il n'y a pas ou peu de stock A  gérer ni de fournisseurs A  régler (sauf en cas de recours A  la sous-traitance). Seul le délai de paiement des clients fournit un premier indicateur :
» un paiement au comptant de la clientèle de particuliers, donc rapide (sauf prise en charge par une caisse de retraite ou une caisse d'allocations familiales pour certains serces A  la personne).
» des délais de paiement de la prestation par les entreprises plus longs : 30, 60, voire 90 jours, (plusieurs mois pour les collectités locales ou les serces publics).

Deuxième approche
Une autre approche permet d'appréhender le BFR dans son intégralité : il est alors défini comme le montant des charges courantes engagées en permanence avant de pouvoir facturer. Sont donc pris en compte : la publicité, les frais de déplacement, le loyer du local commercial, les frais de télécommunications, les charges sociales, etc. Le temps de la prospection avant de décrocher un contrat est en effet long dans le métier des serces. Ensuite, la prestation proprement dite peut démarrer, puis la facturation et enfin le paiement de la facture et son encaissement.


Troisième approche

Le BFR peut eue également calculé en tenant compte du temps pendant lequel - le bouche A  oreille - fonctionne suffisamment correctement pour que les clients soient nombreux cl que les recettes couvrent les charges et mASme plus. Axant ce point mort, le créateur doit puiser dans ses fonds personnels pour continuer de faire vre sa structure. Soit il a prévu un BFR suffisant au démarrage de l'actité et cela ne pose pas de problème, il dispose de réserves; soit il doit trouver en catastrophe d'autres (mauvaises) solutions comme l'autorisation de découvert, la vente d'un bien appartenant aussi au conjoint
Enfin, de facheux imprévus peuvent renforcer le BFR : dans une prestation de serces, où la qualité n'est pas toujours facile A  mesurer, avec une obligation de moyens (et non de résultat toujours tangible) les contentieux sont en effet nombreux. Ainsi tôt ou tard, le jeune chef d'entreprise est en prise avec une facture litigieuse qu'un client refuse de payer parce que la prestation ne lui conent pas ou qu'il éprouve des difficultés financières.
En résumé, quelle que soit l'approche retenue, le BFR dans une société de serces se chiffre en mois, plus rarement en année de chiffre d'affaires : 100 KF A  250 KF sont une fourchette assez courante.

Exemple


Un concepteur de site sur internet

Le temps moyen de réalisation d'un site (de l'élaboration d'un cahier des charges avec le client A  la fin des travaux) est de 3 mois A  l'issue desquels la facturation peut intervenir et donc un paiement A  30 jours fin de mois. Soit quatre mois et demi en moyenne, selon la date de la facture, sans encaissement, où les charges sont financées par le BFR. Le calcul du BFR se fait sur la base des charges courantes (enron 80 KF pour un - solo - en tesse de croisière qui travaille depuis son domicile), sauf facheuses surprises qui augmentent le BFR (les travaux sont quelquefois plus longs que prévus quand les clients changent de - business models -, d'autres ont des difficultés de trésorerie). Dans le meilleur des cas, un acompte est versé A  la commande, qui diminue le BFR d'autant. Avec des salariés autour de lui et donc davantage de clients potentiels et de charges A  payer, A  commencer par les salaires, le BFR s'accroit et peut facilement doubler, soit 160 KF.
Face A  ces divers besoins de financement (équipement, frais d'élissement, BFR), comment trouver les ressources pour boucler le de financement?


Les ressources pour couvrir les besoins de financement


Etant donné la nature de l'affaire, mieux vaut compter sut soi et quelques proches plutôt que d'espérer l'intervention d'une banque. Le créateur asé devra donc prendre l'initiative de se tourner vers les associations qui permettront sans doute de boucler le de financement.

Le capital, les fonds propres et les comptes courants d'associés
Ce sont les ressources financières du créateur, de ses amis, de sa famille, de ses associés, voire les capitaux en provenance de fournisseurs qui ont confiance dans le projet, par exemple un transitaire pour une société de fret, un fabricant de matériel pour un serce de nettovage discount.

Les aides A  la création et les emprunts bancaires
Rares sont ceux qui obtiennent une aide A  la création d'entreprise (l'avance remboursable est réservée A  certaines catégories de porteurs de projet, les conditions d'obtention de ces aides sont telles que beaucoup n'en bénéficient pas, tout du moins au moment où nous rédigeons ces lignes). Depuis, la situation a évolué avec la mise en place, A  la rentrée 2000, du PCE, prASt A  la création d'entreprise (contact : www.bdpme.fr). Plus rares encore sont ceux qui obtiennent un prASt bancaire classique. Contrairement A  l'achat d'un fonds de commerce, au financement d'un projet industriel ou A  caractère innovant, les serces intéressent peu les élissements bancaires traditionnels; le recours A  l'emprunt est plutôt rare dans une société de serces, les banques finanA§ant plus volontiers les immobilisations corporelles (matériels et équipements) que les besoins d'exploitation suscités par l'actité. En cas de difficulté, la société de serces ne vaut plus rien étant donné la faiblesse de ses biens immobilisés et elle ne peut donc rembourser ses créanciers. Beaucoup de créateurs d'entreprises utilisent aussi, bien que cela ne soit pas sa vocation, un crédit A  la consommation pour financer leur besoin d'exploitation.
Le créateur d'une entreprise de serces aura intérASt A  rechercher des financements plus originaux, les autres sources de financement - atypiques -, c'est-A -dire éloignées des circuits bancaires traditionnels.





Privacy - Conditions d'utilisation

Copyright © 2011- 2021 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des economie générale

Les services, de quoi s agit-il?
Qualifier et optimiser l offre de services
Organiser la production du service
Moyens et financements pour monter une activité de services
Bien cerner et gérer l aspect humain
Communiquer de façon pertinente
Les regles de l art et l art de se développer
Courants et théories
Marché, économie et société
Nature et destin du capitalisme
Croissance et développement
Emploi
Les mondes de la finance
Commerce international et globalisation
L erreur est rationnelle
Il n est de richesse que d hommes
La croissance n est pas le développement
La loi des rendements croissants
La loi de l avantage politique comparé
Laisser faire ou laisser passer : il faut choisir
La loi du gateau : plus on le partage, plus il y en a
Le salaire n est pas l ennemi de l emploi
Un bon déficit vaut mieux qu un mauvais excédent
Il suffirait d y croire
RÉactions contre la pensÉe classique anglaise
La gÉnÉralisation de la thÉorie gÉnÉrale
L apport des disciplines voisines
La coexistence des idÉologies
Comment distinguer un capital-investisseur d un autre
Le capital-investissement, pour quels entrepreneurs ?
Les due diligence et les personnes qui les conduisent
D où proviennent les fonds des capital-investisseurs ?
L organisation d une équipe de capital-investissement
Les instruments d une prise de participation