IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




la naissance de l entreprise icon

MANAGEMENT

Le management ou la gestion est au premier chef : l'ensemble des techniques d'organisation des ressources mises en œuvre dans le cadre de l'administration d'une entité, dont l'art de diriger des hommes, afin d'obtenir une performance satisfaisante. Dans un souci d'optimisation, le périmètre de référence s'est constamment élargi. La problématique du management s'efforce - dans un souci d'optimisation et d'harmonisation- d'intègrer l'impact de dimensions nouvelles sur les prises de décision de gestion.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MANAGEMENT » ENTERPRISE MANAGEMENT » La naissance de l entreprise


Aides et formalites

Aides et formalites : la naissance de l entreprise




Aides et formalites
Le principe mASme de l'aide est sount remis en question. Les tenants du libéralisme affirment que les aides ont des effets perrs, et que leur impact sur la création d'entreprise n 'est nullement éli. D'autres restent convaincus du rôle incitatif qu'elles jouent.



Les aides A  la création

De nombreux politiciens ont donné une priorité A  la création et au déloppement des entreprises ; c'est la raison pour laquelle le système d'aide est très étendu. Ceux qui décident d'attribuer ces aides se situent A  tous les échelons du pouvoir politique ou administratif : européen, national, régional, départemental, municipal. Selon les préoccupations de ces décideurs, les bénéficiaires sont les créateurs eux-mASmes, les entreprises, les emplois créés, les apporteurs de capitaux. Les aides directes
Les aides de l'ANVAR (Agence nationale pour la valorisation de la recherche) sont centrées sur l'innovation, la recherche, la technologie. Les aides directes sont relayées par d'autres mesures incitatis qui visent généralement les entreprises réellement noulles.
Les aides fiscales A  la création et au déloppement
Les aides fiscales se divisent en deux grandes catégories, celles qui concernent les entreprises et celles qui concernent les dirigeants et les associés.
Mesures concernant les entreprises
- Exonération d'impôt sur les bénéfices des entreprises noulles.
- Exonération d'imposition forfaitaire annuelle.
- Exonération de rsement des acomptes d'impôt sur les sociétés.
- Principales exonérations permanentes de taxe professionnelle.
- Exonération de taxe professionnelle pour la première année d'activité, etc.
Mesures concernant les dirigeants et associés
- Réduction d'impôt pour souscription au capital de sociétés non cotées (nouau régime).
- Déduction des intérASts d'emprunt pour la souscription au capital de sociétés noulles.
- Déduction des pertes en capital subies par les créateurs d'entreprises, etc.
Comme on peut le constater, la destination de ces primes démontre des orientations politiques variées : la formation des dirigeants, l'aménagement du territoire, la recherche Un vérile statut fiscal adapté A  la petite entreprise serait biennu.


Les aides A  l'embauche

60 % des entreprises noullement créées n'ont aucun salarié après trois années d'existence. Dans la plupart des cas, il s'agit d'entreprises en nom personnel, dans lesquelles le dirigeant n'a pas lui-mASme le statut légal de salarié : il s'agit principalement des artisans, des commerA§ants, des professions libérales. Les aides suivantes sont particulièrement ciblées :


- travail A  temps partiel ;

- contrat d'apprentissage, etc.
Malgré l'intérASt que présentent les aides A  la création d'emploi, la décision d'embaucher reste prioritairement liée au marché et au déloppement du chiffre d'affaires.
Les aides financières
La composante financière occupe un rôle essentiel et prépondérant. Dans le dispositif actuel, les demandes de fonds propres argumentées par un dossier solide peunt obtenir satisfaction. Mais il est difficile de trour le bon interlocuteur.
Financement du haut de bilan


- Le capital-risque.

- Livret d'épargne entreprise.


- Comptes courants d'associés.

Financement de l'endettement externe, A  long, moyen ou court terme
- PrASts, avances et bonifications d'intérASts par les régions.
- PrASts conntionnés A  l'artisanat.


- PrASts bonifiés A  l'artisanat.

- Programme d'aide régionale A  l'immobilier industriel, etc.


Le capital-risque, un dispositif méconnu

D'origine américaine, le - capital-risque - ou nture capital peut se définir comme une activité de prises de participation, temporaires, minoritaires, dans des entreprises non cotées afin de dégager ultérieurement des plus-values.
On distingue le - capital-amorA§age - ou seed capital, qui est apporté durant la phase de création, avant la naissance de l'entreprise ; il peut servir A  la mise au point d'un nouau produit. Puis le - capital-création - ou start up capital, qui intervient au démarrage de la noulle entreprise, ou pendant son premier déloppement, jusqu'A  trois ans.
Au-delA , il s'agit de capital-déloppement, ou de capital-transmission.
Généralement, les capital-risqueurs ne s'intéressent qu'A  des entreprises A  fort potentiel : bien ou service A  forte marge, marché en pleine expansion, fortes capacités managériales Le capital-risque présente donc un caractère élitiste.
Une autre forme d'aide peut aussi se révéler très utile au créateur qui cherche des capitaux, ou plus précisément qui cherche A  emprunter : la garantie.


- Sociétés de cautionnement mutuel.

- Aides de la Société franA§aise de garantie de financement des PME, SOFARIS, etc.
Le système d'aides, financières ou logistiques, d'avantages sociaux ou d'exonérations fiscales répond A  des besoins existants puisque un peu plus d'un tiers des créateurs les demandent; elles seraient mASme A  l'origine d'un cinquième des créations noulles.


Les formalités A  la création


C'est par un acte juridique de constitution que l'entreprise est créée. Cette obligation est remplie auprès d'un organisme spécialisé appelé Centre de formalités des entreprises (CFE).
Le centre de formalités des entreprises
Pour faciliter les démarches, il existe dans chaque département un ou plusieurs centres de formalités des entreprises (CFE) qui permettent d'élir, en un mASme lieu et sur un mASme document, les déclarations obligatoires pour la constitution de la société.





Privacy - Conditions d'utilisation

Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des enterprise management

DÉfinitions de la pme/pmi
Capitalismes et pme
Buts et profils des dirigeants
L entreprise artisanale
L entreprise de service
L analyse stratÉgique de la pme
L avantage concurrentiel
Les risques en pme
L assistance a la pme
La gestion des ressources humaines
La gestion commerciale
La gestion financiÈre
L organisation des pme
L organisation en rÉseau
La naissance de l entreprise
La phase de dÉmarrage
Le «maternage»: pme et dÉveloppement local
La croissance des pme
L innovation en pme
L internationalisation
L entreprise numÉrique
Les différents environnements de l évaluation d entreprise
Paramètres des méthodes d évaluation
Retraitement économique comparé des comptes
Évaluer par la valeur patrimoniale
Le passage du rubicon
La recherche de l idée
Le plan de développement
Le financement
Les questions juridiques
Les démarches juridiques et administratives
Secteur public
Secteur professionnel
Les spécificités de la reprise d une entreprise
La naissance de reprise d une entreprise
La recherche des entreprises conformes au profil souhaité
Diagnostics internes et externes des entreprises cibles
L évaluation, les modalités juridiques et la recherche de financements
Le plan de reprise et la negociation
L application du plan de reprise
L entree en scene de la classe ouvriÈre
Les metamorphoses du patronat
Le siÈcle des organisateurs
Les sociologues face À taylor
L entreprise en actions
La forme franÇaise de l entreprise
Les rÉsurgences : artisanat et rÉseaux
Les tendances : l entreprise institution