IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT




marché, économie et société icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE GéNéRALE » Marché, économie et société

-économie de marché- et -capitalisme- sont-ils équivalents?

Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger



-économie de marché- et -capitalisme- sont-ils équivalents?
-Le capitalisme est une notion de combat; disait FranA§ois Per-roux. Sans doute perA§u comme trop idéologique, le terme a été quelque peu délaissé par les économistes. On lui préfère celui, plus neutre, d'-économie de marché-. Simple problème de terminologie? Les deux notions seraient-elles équivalentes? Rien n'est moins sûr. Le capitalisme ne se réduit pas A  la propriété privée des moyens de production et A  l'échange de marchandises. Si tel était le cas, le boulanger du quartier, le ndeur de bibelots sur une foire, ou encore le médecin seraient tous des capitalistes.


» Or, le capitalisme occidental, rebaptisé "économie de marché -, est bati sur d'autres fondements que la seule relation marchande. Le capitalisme suppose d'abord la recherche du profit et l'accumulation du capital. Sans cette accumulation du capital (c'est-A -dire de l'utilisation de profit instit dans le déloppement), l'économie resterait stagnante. On resterait dans l'unirs de la petite production marchande traditionnelle, celle de l'artisanat ou de la boutique.
» Ensuite, le capitalisme n'est pas seulement une économie d'échange mais aussi une économie de production. Sa croissance a exigé la naissance de grandes entreprises, la mobilisation d'une force de travail, une division du travail (la rationalisation de la production, disait Max Weber), l'inntion de noulles techniques. Sans la révolution industrielle du XIXe siècle, le capitalisme occidental en serait encore A  la phase purement marchande et commerciale du xvr siècle. Sans instissement de profits dans la production, l'économie devient purement spéculati. C'est d'ailleurs un des risques actuels des pays de l'Est de confondre spéculation et production. Les -business men- ne sont pas des entrepreneurs. La naissance d'une classe d'entrepreneurs capables de mobiliser du capital, d'instir dans des infrastructures de production locale est un des enjeux majeurs de la "transition- rs le capitalisme.
» Enfin, dans le capitalisme moderne le rôle d'encadrement et de stimulation par l'Etat reste fondamental. Les -économies de marché- sont plus justement des -économies mixtes-. L'équation - capitalisme = économie de marché + production + accumulation + Etat - correspond plus justement A  la réalité de nos sociétés. Simple querelle de mots? Ils prennent toute leur importance quand il s'agit de tracer des stratégies de déloppement ou de transition dans les pays du tiers monde ou ceux de fex-communisme.





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2018 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des economie générale

Les services, de quoi s agit-il?
Qualifier et optimiser l offre de services
Organiser la production du service
Moyens et financements pour monter une activité de services
Bien cerner et gérer l aspect humain
Communiquer de façon pertinente
Les regles de l art et l art de se développer
Courants et théories
Marché, économie et société
Nature et destin du capitalisme
Croissance et développement
Emploi
Les mondes de la finance
Commerce international et globalisation
L erreur est rationnelle
Il n est de richesse que d hommes
La croissance n est pas le développement
La loi des rendements croissants
La loi de l avantage politique comparé
Laisser faire ou laisser passer : il faut choisir
La loi du gateau : plus on le partage, plus il y en a
Le salaire n est pas l ennemi de l emploi
Un bon déficit vaut mieux qu un mauvais excédent
Il suffirait d y croire
RÉactions contre la pensÉe classique anglaise
La gÉnÉralisation de la thÉorie gÉnÉrale
L apport des disciplines voisines
La coexistence des idÉologies
Comment distinguer un capital-investisseur d un autre
Le capital-investissement, pour quels entrepreneurs ?
Les due diligence et les personnes qui les conduisent
D où proviennent les fonds des capital-investisseurs ?
L organisation d une équipe de capital-investissement
Les instruments d une prise de participation