IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




croissance et développement icon

ECONOMIE

L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services. L'économie au sens moderne du terme commence à s'imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d'Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindé en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l'entre-deux-guerres. De nos jours l'économie applique ce corpus à l'analyse et à la gestion de nombreuses organisations humaines (puissance publique, entreprises privées, coopératives etc.) et de certains domaines : international, finance, développement des pays, environnement, marché du travail, culture, agriculture, etc.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » ECONOMIE » ECONOMIE GéNéRALE » Croissance et développement


Les principales théories du développement local

Les principales théories du développement local : croissance et développement




Les principales théories du développement local
I. Les approches territoriales



Les districts industriels
Les districts industriels ont été étudiés A  partir des années 70 par des économistes italiens : Giacomo Becattini, Arnaldo Bagnasco, Carlo Triglia, Sebastiano Brusco, etc. Leurs travaux s'articulent autour du concept défini par Alfred Marshall, économiste anglais, et ont porté sur ses systèmes de PME d'Italie centrale (entre Rome et la plaine du Pô). Parmi leurs apports théoriques : le caractère socialement endogène du déloppement. .. Ces travaux ont été prolongés, dans les années 80, par ceux de Michael J. Piore et Charles F. Sabel (selon lesquels le district industriel est un cas particulier de district) ; en France, par Claude Courlet et Bernard Pecqueur ainsi que par Jean-Pierre Gilly (respectiment A  Grenoble et A  Toulouse).


Les métropoles et mégapoles

Les dynamiques territoriales propres aux métropoles ou mégapoles ont été étudiées dans les années 80 par des géographes économistes américains Allen J. Scott, Michael Storper, Richard Walker Leurs travaux s'appuient en particulier sur la théorie des coûts de transaction (de Coase et Williamson) et portent sur les agglomérations et les pôles de croissance californiens (Los Angeles). Parmi les apports théoriques : le paradigme - Coase-Williamson-Scott - (effets d'agglomération, accumulation flexible et désintégration rticale). D'autres chercheurs ont porté leur attention sur le cas des technopôles au Japon, en Allemagne, en France ou aux Etats-Unis (Silicon Valley, Orange County) : Georges Benko, Allen J. Scott, Manuel Castells et Peter Hall, etc.

Milieux Innovateurs
Les milieux innovateurs ont été étudiés dans les années 80 par Philippe Aydalot. Les travaux les plus récents sont ceux de Denis Maillat et JearvClaude Perrin. Ils s'inspirent de la théorie évolu-tionniste de l'innovation. Parmi les cas étudiés : les milieux innovateurs de l'Arc Jurassien suisse où domine l'industrie horlogère.


II. Les approches d'inspiration régulationniste



Des relations capital/travail

Danièle Leborgne et Alain Lipietz ont mis en évidence la dirsité des formes de relations interentreprises et des rapports entre entreprises et mairvd'œuvre. Ainsi, ils relativisent le modèle du district industriel qui privilégie, lui, la flexibilité de la gestion de cette dernière au détriment de l'effort de formation et de qualification.

Des réseaux
Les réseaux constitués d'entreprises situées dans différents territoires ont été étudiés, en France, par Pierre Veltz, A  partir de l'exemple de l'industrie aéronautique franA§aise. Un bon réseau de transports et de communications peut compenser la perte de certains avantages tirés de la localisation dans une agglomération.


De la gournance

Les travaux sur la gournance (les modes de régulation des rap ports interentreprises) ont été initiés par deux Américains, Michael Storper et Bennett Harrison. L'apport théorique de ces travaux consiste dans l'idée que les formes de gournance sont variées et vont au-delA  des relations marchandes. La forme d'organisation interentreprises peut s'inscrire dans un rapport de hiérarchie ou une coopération partenariale.

Economie de proximités
Cette approche met en valeur les proximités géographiques et organisationnelles A  trars des institutions et de l'apprentissage collectif. Il ne s'agit pas de postuler le local, comme tend A  le faire l'analyse en terme de milieu, mais de le déduire. Le territoire est un construit des pratiques et des représentations des agents économiques, mais il doit AStre aussi le résultat d'une démarche analytique et non son présupposé. La - proximité - est un des moyens de théoriser le territoire.





Privacy - Conditions d'utilisation
Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des economie générale

Les services, de quoi s agit-il?
Qualifier et optimiser l offre de services
Organiser la production du service
Moyens et financements pour monter une activité de services
Bien cerner et gérer l aspect humain
Communiquer de façon pertinente
Les regles de l art et l art de se développer
Courants et théories
Marché, économie et société
Nature et destin du capitalisme
Croissance et développement
Emploi
Les mondes de la finance
Commerce international et globalisation
L erreur est rationnelle
Il n est de richesse que d hommes
La croissance n est pas le développement
La loi des rendements croissants
La loi de l avantage politique comparé
Laisser faire ou laisser passer : il faut choisir
La loi du gateau : plus on le partage, plus il y en a
Le salaire n est pas l ennemi de l emploi
Un bon déficit vaut mieux qu un mauvais excédent
Il suffirait d y croire
RÉactions contre la pensÉe classique anglaise
La gÉnÉralisation de la thÉorie gÉnÉrale
L apport des disciplines voisines
La coexistence des idÉologies
Comment distinguer un capital-investisseur d un autre
Le capital-investissement, pour quels entrepreneurs ?
Les due diligence et les personnes qui les conduisent
D où proviennent les fonds des capital-investisseurs ?
L organisation d une équipe de capital-investissement
Les instruments d une prise de participation