IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




les consÉquences des conflits culturels icon

MANAGEMENT

Le management ou la gestion est au premier chef : l'ensemble des techniques d'organisation des ressources mises en œuvre dans le cadre de l'administration d'une entité, dont l'art de diriger des hommes, afin d'obtenir une performance satisfaisante. Dans un souci d'optimisation, le périmètre de référence s'est constamment élargi. La problématique du management s'efforce - dans un souci d'optimisation et d'harmonisation- d'intègrer l'impact de dimensions nouvelles sur les prises de décision de gestion.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MANAGEMENT » MANAGEMENT INTERCULTUREL » Les consÉquences des conflits culturels


Les consÉquences des conflits culturels

Les relations entre groupes posent le problème des rapports de forces et des risques de domination culturelle. En effet, lors d une relation entre deux groupes culturels, le groupe en situation de force peut être tenté de montrer la supériorité de ses valeurs et ainsi réduire l influence culturelle de l autre groupe. Ce processus s avère fréquent lors de relations interculturelles. Très souvent, le groupe à statut supérieur (détention d un pouvoir, prestige, qualités distinctives) tend à marquer une distance hiérarchique à l égard de la formation de statut inférieur. La relation conduit dès lors à un processus de conformisation. On entend ici par conformisation, la modification par un groupe de son comportement ou de son attitude afin de le mettre en harmonie avec le comportement ou l attitude du groupe dominant auquel il est « censé » rendre des comptes . Cette tendance à la conformisation s explique en raison de la volonté des individus à se comparer aux autres (théorie de la comparaison sociale, Festinger 1954), ou à éviter les sanctions du groupe majoritaire (théorie de l influence normative, Deutsch et Gérard 1955). Dans cette perspective, les normes, attitudes et pratiques en vigueur dans un groupe sont analysées comme étant le fait d une majorité initiale. Les majorités sont en effet supposées disposer de meilleures informations et plus à même de dispenser des récompenses ou des sanctions. On les considère par conséquent comme la principale source d influence.
Les consÉquences des conflits culturels - management interculturel






La rupture

Les relations interculturelles ne conduisent pas toujours A  un conflit constructif et peuvent parfois entrainer de réels clivages entre les individus. En effet, si l'émergence d'un conflit entre [...]

Le changement dans la polarisation

Lorsque minorité et majorité défendent des positions différentes sur le problème posé mais qu'ils partagent un certain nombre de valeurs ou normes communes (valeurs orthodoxes), les acteurs en [...]

L'innovation minoritaire

Lorsque la majorité des membres ne dispose a priori d'aucune approche ou point de vue sur le problème et qu'une minorité défend une position spécifique de faA§on consistante, l'organisation da [...]

Le consensus ou la recherche du compromis

Le consensus ou la recherche de compromis renvoie A  la notion de normalisation comme évitement du conflit. La normalisation est l'interaction entre deux groupes culturels qui aboutit A  un compromi [...]

La conformité à la culture dominante

La logique de domination constitue une tendance naturelle qui intervient notamment lorsque deux groupes culturels doivent s'évaluer réciproquement, au début d'un processus relationnel. La démarche c [...]





Privacy - Conditions d'utilisation

Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter