IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




les méthodes d interprétation extrinsèque - l interprétation de la loi icon

DROIT

Le droit est l'ensemble des règles générales et abstraites indiquant ce qui doit être fait dans un cas donné, édictées ou reconnues par un organe officiel, régissant l'organisation et le déroulement des relations sociales et dont le respect est en principe assuré par des moyens de contrainte organisés par l'État.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » DROIT » LOI GéNéRALE » Les méthodes d interprétation extrinsèque - l interprétation de la loi


La critique de l'exégèse

La critique de l'exégèse : les méthodes d interprétation extrinsèque - l interprétation de la loi



A€ suie pas A  pas le texte de la loi et A  scruter la pensée du législateur historique, la doctrine de l'exégèse ne pouvait que conduire A  une certaine sclérose de l'interprétation. Il devient vite stérile de rechercher dans le passé les solutions du présent, et artificiel de prASter au législateur l'intention purement fictive de régler ce qu'il ne pouvait prévoir.


Le législateur de 1804 ne pouvait pas imaginer les révolutions économique, industrielle, technique qu'a connues le xixc siècle.
F. Gény observait que - avant tout, le droit positif doit rester chose vivante. Or, vie, c'est se mouvoir et se transformer. Pour le droit, c'est plus encore : c'est lutter, en vue d'une parfaite et constante adaptation aux exigences de la vie sociale-l.
Or, en étudiant le nouveau Code civil allemand, publié le 1" janvier 1900, R. Saleilles avait perA§u combien la codification napoléonienne avait vieilli. La célébration du centenaire du Code civil, en 1904, devait également suggérer aux juristes une adaptation plus libérale des textes aux réalités et aux exigences de la vie moderne, plutôt que de s'en tenir A  l'intention du législateur de 1804 et A  l'artifice du postulat d'un légalisme outrancier, présupposant que tout est dans la loi et qu'il suffit de l'en extraire, fût-ce par un usage abusif des procédés de la logique déductive, érigée en méthode souveraine d'interprétation.
C'est ainsi que l'école de l'exégèse ne put résister plus longtemps aux assauts des écoles scientifiques qui lui reprochaient une lecture trop étroite du Code civil2 et que l'on préconisa une interprétation plus libre et plus dynamique des textes. Ces idées nouvelles ont été magistralement exposées par Gény dans sa - méthode d'interprétation -, dont la première édition date de 1899, qui défendit avec éclat la thèse de la - libre recherche scientifique -. Gény ne rejette pas systématiquement la méthode exégétique, mais considère qu'A  partir du moment où celle-ci s'avère inopérante, il faut s'en affranchir et reconnaitre que la loi faisant défaut, on ne peut plus recourir A  l'interprétation, si bien qu'on doit se lier A  une libre recherche scientifique pour élaborer une solution.





Privacy - Conditions d'utilisation




Copyright © 2011- 2021 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des loi générale

L origine de la loi
La diversite des lois
Les sources de l obligation
La loi et le citoyen
L application des lois
La loi dans les sciences
Justice et droit
Le concept de droit
Le monde du droit
Objet de la méthodologie juridique
L outillage conceptuel des juristes
Exemples de notions fondamentales
Le formalisme
Les fictions
MÉcanisme et fonctions du contrat
MÉcanisme et fonctions de la reprÉsentation
Concepts et catÉgories juridiques
Classifications et qualification juridique
FlexibilitÉ et correctifs des qualifications juridiques
L éclectisme du raisonnement juridique
La mixité du raisonnement juridique
La coordination des règles juridiques
La coordination de règles de droit
Les méthodes d interprétation intrinsèque - l interprétation de la loi
Les méthodes d interprétation extrinsèque - l interprétation de la loi
L électisme des méthodes actuelles d interprétation de la loi
La détermination du contenu de la norme
La question de la codification
La stratégie du procès
Le raisonnement juridictionnel
Analyse des comportements et modes de correction des solutions légales
La méthodologie de la preuve