IPeut - écrits et documents
ManagementMarketingEconomieDroit
ss
Accueil # Contacter IPEUT




les piÈges de la communication interculturelle icon

MANAGEMENT

Le management ou la gestion est au premier chef : l'ensemble des techniques d'organisation des ressources mises en œuvre dans le cadre de l'administration d'une entité, dont l'art de diriger des hommes, afin d'obtenir une performance satisfaisante. Dans un souci d'optimisation, le périmètre de référence s'est constamment élargi. La problématique du management s'efforce - dans un souci d'optimisation et d'harmonisation- d'intègrer l'impact de dimensions nouvelles sur les prises de décision de gestion.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » MANAGEMENT » MANAGEMENT INTERCULTUREL » Les piÈges de la communication interculturelle


L'importance de la communication non verbale

L'importance de la communication non verbale : les piÈges de la communication interculturelle




L'importance de la communication non verbale
Caractéristiques de la communication non rbale


La communication ne se_réduit pas au contenu du message ni A  ses supports (rhétorique, questionnement, argumentation, objections, diction). Elle intègre également d'autres éléments qui ont parfois une signification bien plus fondamentale que ce que_contient le message reA§u. En effet, la communication ne se limite pas aux discours et paroles prononcés au cours de la relation. Elle comprend également des éléments symboljques et des facteurs essentiels comme le temps ou l'espace. Ces éléments constituent, ac la communication rbale, l'autre mode de communication interpersonnelle. Ce type de communication qui ne s'exprime pas A  trars des mots mais par des signes non rbaux, est désigné sous le nom de communication non rbale. Le leau ci-après présente dans le détail les différentes manifestations de la communication non rbale et les principales voies utilisées par l'individu pour s'exprimer sans mots.
En affaires internationales, une communication non rbale mal maitrisée peut avoir des effets désastreux sur la conduite des affaires. Elle peut amener A  des malentendus préjudiciables. Ainsi, par exemple, en fonction du pays, le rôle du regard (contact ac les yeux) peut revAStir des significations différentes et induire en erreurs sur les intentions de l'interiocufeur.

Le temps et l'espace comme facteurs déterminants de la communication non rbale
La communication non rbale s'appuie fortement sur l'utilisation du temps et de l'espace qui constituent des axes essentiels de ce mode de communication.
Le temps se présente comme un des moyens sur lesquels l'individu va gérer, orga-niser et structurer ses activités (empIoi du temps, gestion des priorités, temps de préparation, temps d'adaptation ou de réaction A  une noulle situation). Il doit se voir comme une forme de langage par l'individu dans la sphère privée et professionnelle pour communiquer et réagir aux situations et événements. Le temps est donc au centre des expériences et actions des individus. Or dans ce domaine, il existe des différences entre les cultures nationales qu'il convient d'identifier et d'analyser pour pouvoir comprendre son interlocuteur et s'initier A  son langage.

Exemple
On trou en fonction des cultures, une faA§on différente de percevoir et de gérer le temps. Ainsi, les Américains et canadiens appartiennent A  des cultures au rythme rapide. Ceci a pour principale conséquence d'analyser l'activité des entreprises sous l'angle du court terme et d'exiger de ses collaborateurs et partenaires des résultats rapides et directement exploiles. Au conraire, les Africans seront davantage orientés rs une culture au rythme plus lent qui accorde de l'importance A  l'écoute, A  l'observation et au ressenti.

Le rapport A  l'espace apparait également un élément déterminant de la culture, qui peut fortement varier en fonction des cultures en présence. Cette notion renvoie A  la distance personnelle (sphère d'intimité) et sociale (sphère d'autonomie) qui s'élit entre les individus. La distance personnelle correspond au degré de proximité physique (corps de l'autre, chaleur humaine) et sensorielle (odeur, respiration) que l'individu est prASt A  accepter dans son rapport ac les autres.
La distance sociale marque la limite du pouvoir sur autrui dans un contexte socioprofessionnel. Le mode d'organisation spatial retenu est par lA  mASme une marque de distanciation sociale propre A  chaque culture. Il a une signification en termes de pouvoir ou de relation de pouvoir (positionnement et dimensionnement des bureaux, agencement des pièces) et influence automatiquement la structuration de la communication sociale. Le rapport A  l'espace mesure ainsi l'espace intime et social qui protège l'individu des autres personnes de son environnement.
Ils acceptent mal l'intrusion d'un étranger dans leur espace intime. Ils ont sount beaucoup de difficultés A  élir une proximité physique en public, A  l'inrse par exemple des Saoudiens. En effet, pour ces derniers, le fait de se toucher quand ils se rencontrent n'est pas une atteinte au domaine privé d'autrui. Ils correspondent pour eux A  un acte normal de la vie quotidienne. Le rapport entre sphère publique et sphère privée s'avère entièrement différent en Arabie Saoudite, où hormis le domicile de chacun, il n'existe pratiquement pas d'occasions d'intimité. Les Saoudiens passent par conséquent ac une facilité déconcertante d'un registre A  l'autre, y appliquant les mASmes critères personnels. élir une relation étroite ac l'autre est par conséquent considéré par les Saoudiens comme un signe d'ourture et de convivialité, quel que soit l'objet de la réunion. Pour les Américains et les Canadiens, ce type de communication non rbale apparaitra (au contraire) comme une marque d'empiétement sur l'aire d'intimité de la personne.

La gestion du temps et de l'espace constituent par conséquent des critères de différenciation entre cultures, qu'il importe de connaitre et de maitriser, lorsque l'on ut communiquer ac des acteurs de nationalités différentes.


L'essentiel

Face au déloppement d'entreprises européennes voire mondiales, la communication interculturelle devient essentielle dans le déloppement de relations entre des acteurs de nationalités différentes. Dans ce domaine, le dirigeant dispose d'un rôle majeur. Il se présente comme l'un des principaux agents d'identification A  une culture commune. Afin de remplir sa mission dans de bonnes conditions, le dirigeant se doit de délopper des qualités personnelles (compréhension, empathie, tolérance A  l'ambiguïté), professionnelles (compétences linguistiques, responsabilités antérieures, expériences dirsifiées) et organisationnelles, compatibles ac les objectifs et enjeux d'un management interculturel. Il doit également AStre en mesure de communiquer et d'utiliser les modes de langages A  sa disposition, pour faire aboutir ses projets. Or en matière de communication, il existe en fonction des cultures en présence, de réels écarts en matière d'usages et de pratiques.





Privacy - Conditions d'utilisation

Copyright © 2011- 2020 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des management interculturel

La notion de culture appliquÉe À l entreprise
Les origines et les inluences de la culture d entreprise
Le modele fondateur d hofstede
L analyse nationale des styles de management
L apparition de styles de management rÉgionaux
Les origines de la diversitÉ dans les entreprises
Les avantages de la diversitÉ pour les entreprises
Les risques de la diversitÉ pour les entreprises
Les mecanismes des conflits culturels
Les erreurs courantes a l origine des conflits culturels
Les consÉquences des conflits culturels
Les diffÉrents stades d internationalisation des activitÉs
L orientation culturelle des organisations
Le management de la diversitÉ culturelle
Les points cles de la negociation interculturelle
Les principaux champs de la nÉgociation interculturelle
L analyse des styles de negociation : le cas chine-usa
La pratique du management en situation interculturelle
Les erreurs À Éviter
Comment dÉvelopper sa capacitÉ interculturelle ?
Les enjeux de la communication interculturelle
Les piÈges de la communication interculturelle