IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT


le rÉgime des spectacles icon

DROIT

Le droit est l'ensemble des règles générales et abstraites indiquant ce qui doit être fait dans un cas donné, édictées ou reconnues par un organe officiel, régissant l'organisation et le déroulement des relations sociales et dont le respect est en principe assuré par des moyens de contrainte organisés par l'État.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » DROIT » DROIT CIVIL » Le rÉgime des spectacles

Le rÉgime des spectacles

Le terme de « spectacles » englobe des activités d une extrême diversité. Cela va de la création artistique, qui traduit une certaine vision de l homme et de la vie, une esthétique, ou même une option politique, aux spectacles qui n ont pas d autre but que de distraire le public en évitant de le faire penser, et ne posent, dès lors, aucun problème de liberté intellectuelle. Si divers qu ils soient, les spectacles traditionnels ont pourtant un trait commun : ils s adressent à une collectivité. La lecture du journal, l audition de la radio sont le fait d individus isolés, et si la télévision constitue bien « la première entreprise de spectacles de France », ses spectateurs ne quittent pas leur domicile. Au contraire, le spectacle traditionnel provoque « un grand rassemblement d hommes » (C. des Com., art. L.131-2). De ce fait, il pose des problèmes de sécurité et de maintien de l ordre, qui se traduisent par les possibilités d intervention reconnues au pouvoir de police. Cette unité et cette diversité se traduisent dans le régime juridique des spectacles. Une première série de règles, édictées par l ordonnance du 13 octobre 1945, est commune aux deux catégories de spectacles traditionnels : d une part, le théatre et le concert, d autre part, les spectacles dits « de curiosité » dont la liste, assez composite, va des marionnettes au music-hall et au cirque. A ces règles communes se superposent, pour chacune des deux catégories, des règles propres : le libéralisme prévaut en ce qui concerne le théatre, considéré comme une forme d art et un mode d expression de la pensée, les spectacles de curiosité, qui ne bénéficient pas aux yeux de la loi du même prestige intellectuel, sont soumis à un régime plus strict. Le cinéma, à sa naissance, s intégrait à cette dernière catégorie. H en est sorti, au fur et à mesure qu il conquérait sa place dans le domaine de la création artistique, mais sans accéder pour autant à la liberté qui caractérise le théatre : la spécificité des problèmes qu il pose a abouti à le soumettre à une réglementation entièrement distincte de celle des autres spectacles. On étudiera donc successivement les règles communes aux deux catégories traditionnelles, les règles propres à l une et à l autre, enfin le régime du cinéma.
Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger


Les pouvoirs de police générale des maires

L'existence d'un régime national de censure ne met pas obstacle A  l'exercice de la police municipale, en application des principes généraux rappelés supra, t. 1, p. 223 et 224. Les maires cons [...]

La censure des films

Elle est régie par le décret du 18 janvier 1961 modifié. 1A° Le visa de censure. ' La projection de tout film, dès qu'elle a lieu en dehors d'une réunion privée organisée au domicile des [...]

Le régime de l'industrie cinématographique

De ce régime, très complexe, on retiendra surtout les éléments ayant une incidence sur la liberté d'expression. La pièce maitresse de l'organisation des professions cinématographiques est l [...]

Le régime du cinéma

La spécificité du régime du cinéma tient A  trois sortes de considérations : économiques, psycho-sociologiques et historiques. a / La codification, effectuée par un décret du 27 janvier 1956, [...]

Les spectacles de curiosité

Cette catégorie quelque peu hétéroclite englobe, d'après l'ordonnance de 1945, - les théatres de marionnettes, cabarets artistiques, cafés-concerts, music-halls, cirques, spectacles forains, [...]

Le théatre

C'est surtout A  propos de la représentation théatrale que se pose le problème de la liberté de la création et de l'expression. Il a reA§u la solution la plus libérale, du fait de la suppres [...]

Les spectacles traditionnels : règles communes

On retrouve, à propos du spectacle, les deux aspects de la liberté rencontrés en matière de presse (supra, p. 205) : la liberté économique de l'entreprise, la liberté intellectuelle, qui est ici cell [...]



Copyright © 2011- 2017 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des droit civil

La philosophie des droits de l homme
Théorie générale des libertés publiques
L autonomie de l individu
Les choix de l individu
La liberté de se grouper
La liberté de la presse
La communication audiovisuelle
L enseignement
La liberté des cultes
Les limites aux libertés publiques dans la société internationale
Les limites aux libertés publiques dans les sociétés nationales
Des peuples-objets aux peuples-acteurs
Des peuples mÉdiatisÉs aux peuples sublimÉs
De la conquÊte du pouvoir par les peuples
Du contenu des droits des peuples
Droit des peuples, droit des États, droit des individus
OÙ en est le droit des peuples et oÙ va-t-il ?
La sÛretÉ
La libertÉ de la vie privÉe
La libertÉ corporelle
La libertÉ du dÉplacement
DÉfinition et composantes de la libertÉ de la pensÉe
La libertÉ d opinion
La libertÉ religieuse
Le rÉgime de la communication audio-visuelle
Le rÉgime des spectacles
La libertÉ d enseignement
DonnÉes communes
La libertÉ de rÉunion
Les rassemblements sur la voie publique
La libertÉ d association
Les droits de l homme selon la dÉclaration de 1789
L Évolution des droits de l homme
Les postulats de base
Les compÉtences en matiÈre d Élaboration du statut des libertÉs publiques
Les problÈmes de fond - Élaboration du statut des libertÉs publiques
Les techniques d amÉnagement des libertÉs publiques
Les sanctions organisÉes au niveau national
La sanction des atteintes aux libertÉs publiques
Les sanctions non organisÉes
Les rÉgimes exceptionnels d origine lÉgislative
Droits de l homme et démocratie
Le droit naturel antique contre les droits de l homme
Droits de l homme et modernité
La division de la société et de l etat comme problème
La division de la société et de l etat comme valeur
Des droits de l homme à l idée républicaine