IPeut - écrits et documents
Management Marketing Economie Droit
s s
Accueil # Contacter IPEUT


la libertÉ de la vie privÉe icon

DROIT

Le droit est l'ensemble des règles générales et abstraites indiquant ce qui doit être fait dans un cas donné, édictées ou reconnues par un organe officiel, régissant l'organisation et le déroulement des relations sociales et dont le respect est en principe assuré par des moyens de contrainte organisés par l'État.


NAVIGATION RAPIDE : » Index » DROIT » DROIT CIVIL » La libertÉ de la vie privÉe

La libertÉ de la vie privÉe

Il s agit, ici encore, d une garantie de portée générale qui sert également les libertés de la personne physique et celles de la pensée. Mais, à la différence de la sûreté, elle n a reçu que très récemment sa consécration juridique expresse : c est la loi du 17 juillet 1970 qui a inséré dans le Code civil un article 9 aux termes duquel « chacun a droit au respect de sa vie privée ». Cette reconnaissance tardive s explique par la récente aggravation, liée au progrès de certaines techniques, des menaces qui pèsent sur la vie privée, et sans doute aussi par la difficulté de préciser la portée exacte de la notion. Mais c est déjà la protection de la vie privée qu avaient en vue, sans l expliciter, des règles traditionnelles : l inviolabilité du domicile, le secret professionnel, celui de la correspondance. On étudiera ensuite les mesures de protection instaurées par la loi de 1970.
Envoyer cet article à vos amis dans votre liste de Yahoo Messenger


Les nouvelles formes de protection de la vie privÉe

La loi du 17 juillet 1970, qui reconnait expressément le droit au respect de la vie privée, et les dispositions qu'elle adopte pour la protéger s'expliquent par un renouveau des menaces dirigées con [...]

Les protections traditionnelles

A) La liberté du domicile Le domicile doit AStre entendu, pour l'application de ce principe, en un sens différent de celui qui résulte de la définition qu'en donne le Code civil (art. 1A”2). Ce [...]

La vie privÉe

L'expression était passée du langage courant au langage juridique avec la répression par la législation sur la presse du délit de diffamation (infra, p. 253) :1e diffamateur, c'est-à-dire celui qui [...]



Copyright © 2011- 2017 : IPeut.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction partielle ou complète des documents publiés sur ce site est interdite. Contacter

Au sujet des droit civil

La philosophie des droits de l homme
Théorie générale des libertés publiques
L autonomie de l individu
Les choix de l individu
La liberté de se grouper
La liberté de la presse
La communication audiovisuelle
L enseignement
La liberté des cultes
Les limites aux libertés publiques dans la société internationale
Les limites aux libertés publiques dans les sociétés nationales
Des peuples-objets aux peuples-acteurs
Des peuples mÉdiatisÉs aux peuples sublimÉs
De la conquÊte du pouvoir par les peuples
Du contenu des droits des peuples
Droit des peuples, droit des États, droit des individus
OÙ en est le droit des peuples et oÙ va-t-il ?
La sÛretÉ
La libertÉ de la vie privÉe
La libertÉ corporelle
La libertÉ du dÉplacement
DÉfinition et composantes de la libertÉ de la pensÉe
La libertÉ d opinion
La libertÉ religieuse
Le rÉgime de la communication audio-visuelle
Le rÉgime des spectacles
La libertÉ d enseignement
DonnÉes communes
La libertÉ de rÉunion
Les rassemblements sur la voie publique
La libertÉ d association
Les droits de l homme selon la dÉclaration de 1789
L Évolution des droits de l homme
Les postulats de base
Les compÉtences en matiÈre d Élaboration du statut des libertÉs publiques
Les problÈmes de fond - Élaboration du statut des libertÉs publiques
Les techniques d amÉnagement des libertÉs publiques
Les sanctions organisÉes au niveau national
La sanction des atteintes aux libertÉs publiques
Les sanctions non organisÉes
Les rÉgimes exceptionnels d origine lÉgislative
Droits de l homme et démocratie
Le droit naturel antique contre les droits de l homme
Droits de l homme et modernité
La division de la société et de l etat comme problème
La division de la société et de l etat comme valeur
Des droits de l homme à l idée républicaine